Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Réforme fiscale, SpaceX, Free et la 4G… la revue de presse de l’industrie

Sylvain Arnulf ,

Publié le

La remise à plat de fiscalité, les ambitions de Space X et de Free, le référendum sur le salaire des patrons suisses et la censure du web… ce sont quelques-uns des sujets abordés ce 25 novembre. Revue de presse.

Réforme fiscale : les partenaires sociaux consultés
Jean-Marc Ayrault reçoit pendant deux jours, dès ce matin, les organisations syndicales et patronales afin de lancer la réforme fiscale annoncée il y a une semaine. La plupart des quotidiens font leur une sur ce sujet.

 

 

Le Monde souligne qu’il s’agit d’une initiative personnelle du premier ministre, qui n’a prévenu François Hollande de ses projets qu’au "tout dernier moment".

 

 

Pour Les Echos, c’est un débat  "compliqué et à haut risque – sur fond de tensions avec Bercy – qui s’ouvre pour le Premier Ministre, en première ligne dans cette affaire". Le quotidien économique indique que "tous les sujets sont sur la table", notamment le rapprochement de l’impôt sur le revenu et de la CSG, "dont les syndicats ne veulent pas" rappelle le quotidien.
Le Figaro voit dans la réforme annoncée un moyen de faire diversion, et surtout d’augmenter les impôts. 50% des Français sont d’ailleurs d’accord avec cette vision des choses, selon un sondage commandé par le journal : ils pensent qu’ils seront "davantage taxés après la remise à plat de la fiscalité par le gouvernement".

Enfin, pour la Nouvelle République, il s’agit de s’attaquer à l’ "usine à gaz" des impôts, illustration à l’appui.

 

 

Pour SpaceX, les choses sérieuses commencent

Sauf report de dernière minute, la société américaine SpaceX lance aujourd'hui son premier satellite de télécoms géostationnaire. Une fusée Falcon 9 doit décoller de cap Canaveral à 23h30 heure française, un satellite SES-8 de l’opérateur luxembourgeois à son bord. Les Echos consacrent un sujet à ce nouvel acteur du spatial qui bouscule Arianespace et va l’obliger à réduire ses coûts. "Grâce à un modèle privé mêlant optimisation industrielle et esprit de start-up, aux antipodes de celui d'Ariane, plombé par les contraintes politiques, SpaceX a conçu un lanceur simple qui lui a permis de gagner tous ses paris jusque-là", analyse le quotidien. "Fort d'un carnet de commandes record, Ariane 5 peut, objectivement, mettre en avant sa fiabilité, relativise son président, Stéphane Israël. N'empêche, il y aura un avant et un après le tir d'aujourd'hui".

Les Suisses disent non au plafonnement des salaires des patrons

Les électeurs suisses ont dit "non" à l’initiative 1 :12, proposée par la Jeunesse socialiste suisse, pour une limitation du salaire des patrons, lors d’un référendum d’initiative populaire organisé le 24 novembre. 1:12 prévoyait qu'aucun employé d’une entreprise ne pourrait gagner moins en un an que ce que gagne le dirigeant le mieux rémunéré en un mois. 65,3% des votants ont rejeté cette proposition. "Mais dans un pays dont les bons résultats économiques sont cités en exemple, la question sociale reste un sujet de débat. En 2014, les électeurs seront à nouveau appelés aux urnes pour décider –ou non – de la création d’un salaire minimum de 4000 CHF/ mois (3333 euros) pour 42 heures de travail par semaine. L’initiative est portée cette fois par l’Union syndicale suisse", indique TV5 Monde.

Free va-t-il casser les prix sur la 4G ?

Invité de Complément d’enquête sur France 2, le patron de Free Xavier Niel a promis de "diviser les prix par deux" sur la 4G comme il l’a fait sur la 3G. Les opérateurs ont "décidé d'ouvrir plus vite que prévu leur réseau 4G et après on voit ce que l'on a vu dans le reportage c'est-à-dire que ça marche dans la rue et dès que vous rentrez dans un bâtiment, ça ne fonctionne pas", a-t-il affirmé. "Ils se sont sentis obligés d'avancer le lancement de la 4G afin de pouvoir augmenter leurs prix et engranger toujours plus de bénéfices. On les laisse monter leurs prix tranquillement pour revenir et puis se dire on va recommencer par rediviser par deux les prix du marché".

L’inventeur du web met en garde contre la censure du réseau

Tim Berners-Lee, qui a créé l’Internet, s’est exprimé sur l’évolution du Net à l’occasion de la présentation du "Web Index", un rapport annuel sur l’état du réseau. "Internet et les réseaux sociaux encouragent de plus en plus les gens à s'organiser, à agir et faire éclater au grand jour des méfaits commis aux quatre coins de la planète. Cela menace certains gouvernements et entraîne une augmentation de la surveillance et de la censure qui menace à son tour l'avenir de la démocratie", a-t-il déclaré selon La Croix. Interpellant les dirigeants du monde entier, il a affirmé que "des mesures courageuses sont désormais essentielles pour garantir la sauvegarde de nos droits fondamentaux à la vie privée et à la liberté d'opinion en ligne".

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle