Economie

Référentiel pénibilité, la métallurgie jette l’éponge

Cécile Maillard ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Référentiel pénibilité, la métallurgie jette l’éponge
Le dispositif est jugé trop complexe par le patronat de la branche.
Ce sont des entreprises bien seules qui vont se retrouver, le  er?juillet, à mesurer l’exposition de leurs salariés à six nouveaux facteurs de pénibilité – les quatre premiers étant en vigueur depuis 2015. Seule une branche, celle des distributeurs de boissons, s’est dotée du référentiel qui doit les aider. Même la métallurgie n’a pas conçu ce dispositif homologué par la Direction du travail, qui associe un métier à une ou plusieurs exposition(s). Côté patronal, on indique avoir essayé, mais avoir buté sur l’impossibilité technique de mesurer certaines expositions. Côté syndical, on évoque une réunion de quelques heures et une totale opposition patronale. « Pourtant, des outils informatiques existent, qui permettent de classifier les pénibilités et[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte