Quotidien des Usines

Redressement judiciaire pour Bergère de France

, , , ,

Publié le , mis à jour le 02/03/2015 À 10H14

Le tribunal de commerce de Bar-le-Duc (Meuse) a accordé six mois de redressement judiciaire à Bergère de France vendredi 27 février 2015. Premier employeur privé de la Meuse avec 300 salariés, le fabricant de fil à tricoter accuse près de 2 millions d’euros de pertes.

Redressement judiciaire pour Bergère de France © Bergère de France

Les entreprises citées

[Actualisation - 02/3 10h14] Le vendredi 27 février 2015, le tribunal de commerce de Bar-le-Duc a accordé un sursis de six mois à la filature Bergère de France.

Lors d’un comité d’entreprise extraordinaire organisé mercredi 25 février à l’usine de Bar-le-Duc (Meuse), les 300 salariés de Bergère de France ont obtenu confirmation de la situation délicate dans laquelle se trouve la filature. L’entreprise s’est déclarée en cessation de paiement et sa demande de redressement judiciaire sera examinée vendredi 27 février par le tribunal de commerce de la préfecture meusienne.

L’exercice clos en juillet 2014 laisse apparaître une perte de 1,9 million d’euros, pour un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros. Et les perspectives 2015 ne sont guère plus encourageantes, avec 30 millions d’euros de chiffre d’affaires et 1,7 million d’euros de pertes projetées.

Fondée en 1946 par Robert Petit, l’entreprise familiale est confrontée à l’atonie du marché du fil à tricoter. Elle est également minée depuis 1998 par le conflit entre Jean-Louis Petit, fils du fondateur et PDG de Bergère de France, et son frère Daniel, détenteur de la moitié de la holding Bradfer, qui contrôle le groupe. Le conflit risque de resurgir car le placement de Bergère de France en redressement judiciaire gèlera ses créances vis-à-vis de Bradfer.

Pascale Braun

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte