Recylex va accroitre son activité plastique

Recycleur de référence des batteries au plomb, Recylex, par l’intermédiaire de sa filiale C2P, s’attaque au traitement de différents plastiques thermoformés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Recylex va accroitre son activité plastique

Il y a vingt cinq ans, Recylex a accompagné l’innovation qui consistait à envelopper de plastique les batteries en se lançant dans le recyclage du polypropylène. Société spécialisée dans le recyclage des batteries automobiles et industrielles, Recylex reste, toutefois, le numéro trois européen de la production de plomb raffiné.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Basé à Villefranche-sur-Saône, C2P, sa filiale consacrée aux plastiques, est aujourd’hui leader sur le marché européen du polypropylène recyclé. Elle attend les autorisations nécessaires pour faire passer sa production de 10 000 à 17 000 tonnes. Trois gros broyeurs et deux petits avec les installations de lavage ont été installés dans l’atelier qui jadis contenait les fours pour le plomb. Un seul est en activité, les autres traiteront le polypropylène recyclé.

Les 4 millions de batteries traitées sur le site chaque année fournissent 30 000 tonnes de sulfate de plomb, 10 000 tonnes de plomb métal et 2 000 tonnes de polypropylène. Les approvisionnements internes sont devenus insuffisants. « Pour alimenter un outil de production d’une capacité de 11 000 tonnes, il faut donc faire venir des chips de plastique de nos autres sites et en acheter à nos concurrents et trouver d’autres sources d’approvisionnement », explique le PDG de C2P, Luc Peyrard. Pour compléter son approvisionnement, la société achète également des bouchons de plastique, des pare-chocs et des déchets de production qui, ensemble représentent 22% de ses intrants.

A l’origine, l’industrie automobile représentait la quasi-totalité des débouchés du polypropylène recyclé. C2P a réussi à diversifier ses débouchés. L’industrie automobile n’absorbe plus que 57% de sa production. C2P a commencé à traiter d’autres thermoplastiques, particulièrement des polyéthylènes. L’activité plastique tourne en continu, ne s’arrêtant que les week-ends pour procéder à des travaux de maintenance, ainsi que durant les congés, trois semaines l’été et une semaine en hiver.

« La qualité de nos produits dépend de celle des déchets que nous traitons, explique Luc Peyrard. Il est important de bien les identifier. Ensuite nous procédons à une suite d’opérations, tri, broyage, séparation, lavage. Aujourd’hui, deux lignes de lavage/broyage fonctionnent. L’homogénéisation est effectuée dans des silos, et un ajout de colorant est possible, en fonction des demandes des clients. Les machines sont dédiées à certains types de produits. La matière est ensuite extrudée, compactée, coupée en granulés, puis empaquetée ou expédiée en vrac par camion. »

En fin de process, une petite presse à injecter permet d’effectuer des tests de conformité destinés à vérifier les spécificités de la matière. Dans un laboratoire, d’autres tests – fléchissement sous charge, tests mécaniques, chocs, extensomètre – sur des éprouvettes vont aider les clients à dimensionner les pièces en fonction de leurs applications. Pas moins de 50 grades différents de polypropylène peuvent être produits.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS