Record battu pour l'éolien français le 14 mars avec 18% de l’électricité consommée

L’éolien français a battu un record le 14 mars en France, annonce le transporteur RTE.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Record battu pour l'éolien français le 14 mars avec 18% de l’électricité consommée
Le 14 mars 2018, l'éolien a produit plus que l'hydraulique.

Le jeudi 14 mars, à 14h30, la France a battu son record de production éolienne, indique un communiqué de RTE, le transporteur d’électricité français, filiale indépendante d’EDF et de la Caisse des Dépôts.

Les parcs éoliens terrestres français ont produit 12 323 MW, soit 18 % de la consommation d’électricité qui s’élevait à 67 620 MW. L’éolien était ainsi la deuxième source de production après le nucléaire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Vents forts et capacités installées accrues

Ce record a été battu grâce à des vents forts présents dans toute la France ainsi qu’à une augmentation du parc installé de 11,2% par rapport à 2017. Il est de 15 108 MW. Le facteur de charge, c’est-à-dire le rapport entre l'électricité effectivement produite et la puissance installée, a atteint 81%. Il était en moyenne de 21 % sur l’année 2018, indique, par ailleurs, RTE.

8 Commentaires

Record battu pour l'éolien français le 14 mars avec 18% de l’électricité consommée

Rainbow
18/03/2019 16h:47

Funeste record. C'est les actionnaires qui vont être contents.

Réagir à ce commentaire
Nous ne cherchons pas des records occasionnels mais de la régularité Serge Rochain
18/03/2019 17h:56

Nous ne recherchons pas des records occasionnels mais de la régularité Serge Rochain

Réagir à ce commentaire
jonas0_13
19/03/2019 08h:50

Pourquoi l'Usine Nouvelle ne fait pas un article chaque jour où l'éolien produit 0 kWh, ce qu est beaucoup plus fréquent ! L'éolien industriel n'a strictement aucun effet sur la réduction des émissions de CO2. Il augmente le prix de l'électricité, ce qui est toxique pour l'économie. En Allemagne, champion de l'éolien industriel, les émissions de CO2 sont 7 fois plus élevée qu'en France et les consultatifs patent le kWh 2 fous plus cher qu'ici. L'éolien industriel ne sert qu'à enrichir des industriels, tous étrangers et des fonds d'investissement qui le sont aussi pour la plupart, au détriment des consommateurs et contribuables français. Je considérais l'Usine Nouvelle comme un journal sérieux, objectif et indépendant. Me serais-je trompé ?

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
Rblase
19/03/2019 11h:59

Il ne faut pas oublier que le président de RTE Mr Brotte issu de l'ADEME, nommé par Mr Hollande, est un pro éolien notoire à l'origine de lois favorisant les ENR. De plus il est facile dire que ce jour l'éolien était la seconde source d'énergie, dans la mesure ou l'hydraulique a du s'effacer n'étant pas prioritaire sur le réseau. L'usine nouvelle pourrait ajouter comme commentaire que cette énergie qui a été vendue à l'export pendant à peu près 10h avec un différentiel prix de marché (40€/MWh) cout de production (82€) a couté au client EDF 42x12000x10 soit la modique somme de 5 millions d'euros.

Réagir à ce commentaire
Bossuet
19/03/2019 09h:31

On s en moque des records.Les vents forts de la mi mars sont exceptionnels et invivables. Quelle betises de s en rejouir.

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
Daniel
19/03/2019 11h:28

Au même moment, le pays exportait plus de 13000 MW. Ceci pour signaler que cette électricité d'origine éolienne ne nous est pas indispensable et coûte cher aux Français.

Réagir à ce commentaire
Rblase
19/03/2019 12h:09

Cette information comme on pourrait dire en physique n'est pas homogéne, il est donné un pourcentage par rapport à la consommation pour être cohérent il aurait fallu parlé en % de la production soit 16%. Peut être que RTE va communiquer que le 19 mars l'éolien est à 2%?

Réagir à ce commentaire
COCHEL
19/03/2019 19h:56

Pourquoi ne pas signaler qu'au même moment, la France exportait plus de 13 000 MW d'électricité (à bas coût) et que cette électricité d'origine éolienne ne nous était d'aucune utilité (et achetée cher aux exploitants) . Il est normal qu'à cette occasion, le parc hydraulique n'ait pas été beaucoup sollicité car celui-ci n'est pas prioritaire par rapport à l'éolien et au solaire photovoltaïque. Donc article de l'U.N. peu objectif sur ce sujet.

Réagir à ce commentaire
8 Commentaires

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS