Reckitt rate le consensus en 2017, le titre chute

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique de produits de grande consommation Reckitt Benckiser a fait état lundi d'un bénéfice 2017 inférieur aux prévisions et a prévenu que les conditions d'activité difficiles sur les marchés développés et la hausse du prix des matières premières devraient se poursuivre, ce qui pèse sur son cours de Bourse.
Reckitt rate le consensus en 2017, le titre chute
Des produits du groupe Reckitt Benckiser. Le groupe britannique de produits de grande consommation Reckitt Benckiser a fait état lundi d'un bénéfice 2017 inférieur aux prévisions et a prévenu que les conditions d'activité difficiles sur les marchés développés et la hausse du prix des matières premières devraient se poursuivre, ce qui pèse sur son cours de Bourse. /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Hird

Au quatrième trimestre, les ventes du fabricant du préservatif Durex, de l'antalgique Nurofen et du désinfectant Lysol sont toutefois ressorties en hausse et conformes aux attentes. Le groupe a dit prévoir une accélération de celles-ci cette année après un exercice 2017 mouvementé.

Reckitt a noté une amélioration de la performance de Mead Johnson, le spécialiste américain de la nutrition infantile qu'il a racheté pour 16,6 milliards de dollars (15,6 milliards d'euros) l'an dernier. Il prévoit désormais des synergies de 300 millions d'euros au lieu des 250 millions annoncés lors de cette acquisition.

Le résultat de Reckitt sur l'ensemble de l'année 2017, la plus mauvaise performance de son histoire, n'a cependant pas atteint le consensus fixé par les analystes. La marge bénéficiaire, en baisse, a été pénalisée par un contexte difficile en matière de prix sur les marchés développés et une hausse du coût des matières premières, une tendance qui devrait se poursuivre à court terme selon Reckitt.

L'action recule de 5,39% à la Bourse de Londres à 9h40 GMT, la plus forte baisse du Footsie et des indices paneuropéens Stoxx 600 et EuroFirst 300.

Au quatrième trimestre, les ventes à périmètre comparable ont progressé de 2%, pratiquement conformes à l'estimation moyenne des analystes d'une croissance de 2,1%, à la faveur d'une bonne saison pour les traitements de l'état grippal.

Les ventes de Mead Johnson ont augmenté de 3%, leur deuxième trimestre de croissance après neuf trimestres de repli. Reckitt a également été moins affecté par certains éléments non récurrents, comme l'échec du lancement d'un produit et un scandale de sécurité en Corée du Sud, qui avaient pénalisé ses ventes sur les trimestres précédents. Le groupe a été aussi victime d'une cyberattaque l'an dernier.

Les ventes comparables sont stables sur l'ensemble de l'année, en ligne avec les prévisions de la société. Le bénéfice par action ajusté des activités poursuivies s'est établi à 316,9 pence, en dessous de la prévision de 318,9 pence des analystes.

La marge d'exploitation ajustée a diminué de 70 points de base à 27,1%.

Pour 2018, Reckitt prévoit une croissance de son chiffre d'affaires de 13 à 14%, avec des ventes comparables en hausse de 2 à 3%.

(Martinne GellerClaude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS