L'Usine Auto

Rebond spectaculaire des ventes de voitures françaises

, , , ,

Publié le

Les immatriculations de véhicules neufs ont bondi de 21,7 % en juillet. Renault et PSA profitent de l'éclaircie, avec une hausse respective de 21,6 % et 22,2 % de leurs ventes.

Rebond spectaculaire des ventes de voitures françaises

Le marché automobile français retrouve des couleurs. Après cinq mois consécutifs de baisse, le nombre d'immatriculation de voitures neuves a progressé de 21,7 % au cours du mois de juillet avec 183 365 véhicules vendus, selon les chiffres publiés aujourd'hui par le comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). A nombre de jours ouvrables comparables, cela représente une hausse de plus de 10 % par rapport à juillet 2006.

Les deux constructeurs tricolores Renault et PSA, qui représentent désormais un peu moins de la motié (48,7 %) des véhicules immatriculés en France, ont profité de ce redressement du marché. Après avoir marqué le pas par rapport aux marques étrangères, les ventes de véhicules français progressent de 20,9 % sur la période.

Le groupe Renault a enregistré une progression de 21,6 % de ses ventes de voitures particulières, dont 19 % pour sa seule marque Renault et 68,5 % pour Dacia. Sur la période de janvier à juillet, le constructeur a cependant connu un recul de 8,9 % de ses immatriculations en France.
PSA Peugeot Citroën a également vu ses ventes augmenter de 22,2%, dont 27,9 % pour Citroën et 18 % pour Peugeot.

Du côté des marques étrangères, les immatriculations ont enregistré une hausse de 21 % en juillet. La progression a particulièrement profité à BMX, dont les ventes ont bondi de + 47,4 % et au groupe Ford (+ 34 %). Le groupe Volkswagen, qui détient désormais 13,6 % de parts de marché et arrive en tête des ventes de voitures étrangères en France, a progressé de 17,6 %. Toyota progresse de 17,5 % tandis que Nissan se redresse avec 25,8 % de hausse en juillet.

 « Ce rebond spectaculaire du marché automobile, et notamment des marques françaises, intervient après cinq mois consécutifs de baisse des ventes sur le marché français. Il permet d'effacer le retard accumulé depuis le début de l'année », souligne le CCFA.

Sur les sept premiers mois de l'année, les immatriculations affichent une hausse de 0,3% en données brutes et un recul de 0,4% à nombre de jours ouvrables comparables. Fin juin, sur les six premiers mois de l'année, les ventes étaient encore en baisse de 2,6% en données brutes et de 1,8% en nombre de jours ouvrables comparables.

Solène Davesne, avec Reuters

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte