Rebond des actions, Pyongyang joue l'apaisement

par Marc Angrand
Rebond des actions, Pyongyang joue l'apaisement
Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance vendredi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,55% à 5.578,95 points vers 07h45 GMT, effaçant la totalité de ses pertes de la veille. À Francfort, le Dax prend 0,67% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,44%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance vendredi, le ton conciliant adopté par la Corée du Nord après la décision de Donald Trump d'annuler sa rencontre avec Kim Jong-un favorisant un regain d'appétit pour le risque, déjà perceptible en Asie.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,55% à 5.578,95 points vers 07h45 GMT, effaçant la totalité de ses pertes de la veille. À Francfort, le Dax prend 0,67% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,44%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,52%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,48% et le Stoxx 600 de 0,54%.

Au lendemain de l'annonce par Donald Trump de l'annulation du sommet prévu le mois prochain avec Kim Jong-un en raison de "l'hostilité affichée" selon lui par Pyongyang, le vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères à regretté cette décision en assurant que son pays restait "ouvert" à un règlement des différends entre les deux pays.

Cette manifestation de bonne volonté a permis à la Bourse de Séoul (-0,21%) d'effacer la majeure partie de ses pertes et au Nikkei de finir dans le vert (+0,06%).

Jeudi, déjà, Wall Street avait fini nettement au-dessus de ses plus bas, le Standard & Poor's 500 limitant son repli à 0,2% en clôture.

L'heure est à la détente aussi sur le marché obligataire: le rendement à dix ans américain, tombé jeudi à 2,955%, son plus bas niveau depuis deux semaines, avec le mouvement soudain de repli sur les actifs refuges, est remonté autour de 2,98%.

La baisse se poursuit toutefois en zone euro, le dix ans allemand étant revenu sous 0,46%.

LE PÉTROLE BAISSE, HAUSSES DE PRODUCTION EN VUE

Si le dossier nord-coréen inquiète moins que jeudi, la situation politique en Italie reste en effet un foyer de tension. L'écart de rendements ("spread") entre les emprunts à dix ans italiens et allemands a d'ailleurs atteint le seuil symbolique des 200 points de base pour la première fois depuis près d'un an.

Le nouveau président du Conseil italien, Giuseppe Conte, pourrait dévoiler en fin de journée la composition de son gouvernement. L'une des principales inconnues pour les marchés est l'identité du ministre de l'Economie, qui pourrait être Paolo Savona, opposant déclaré à l'euro.

La Bourse de Milan est brièvement passée dans le rouge avant de revenir à l'équilibre.

Côté actions, le rebond profite à la quasi-totalité des secteurs, y compris à l'automobile, qui reprend 0,6% après la forte baisse provoquée jeudi par les menaces de taxes à l'importation aux Etats-Unis.

Le compartiment du pétrole et du gaz (+0,20%) et celui des matières premières (+0,13%) sont à la traîne, pénalisés par la baisse des cours.

Le prix du baril de Brent recule en effet de 0,53% à 79,37 dollars après les déclarations russes sur la possibilité d'une augmentation de la production dès le mois prochain et les informations de Reuters selon lesquelles l'Opep et plusieurs pays extérieurs à l'organisation discutent d'une hausse d'environ un million de barils par jour de leurs pompages.

Les principaux indices boursiers européens s'acheminent vers leur première baisse hebdomadaire depuis mars (de l'ordre de 0,8% pour le CAC et de 0,6% pour le Stoxx 600), conséquence des tensions commerciales et politiques mais aussi des signes de ralentissement de l'économie européenne.

Les investisseurs surveilleront à 08h00 GMT l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, attendu en léger repli, et une demi-heure plus tard la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) britannique au premier trimestre.

(Édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS