Rebond à Wall Street aidée par Trump et la Fed

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi, après avoir connu la veille sa pire séance depuis 1987, soutenue par les annonces de soutien monétaire et budgétaire pour faire face aux risques économiques que fait peser la pandémie de coronavirus.
Partager
Rebond à Wall Street aidée par Trump et la Fed
La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi, après avoir connu la veille sa pire séance depuis 1987, soutenue par les annonces de soutien monétaire et budgétaire pour faire face aux risques économiques que fait peser la pandémie de coronavirus. L'indice Dow Jones a gagné 5,2% (soit 1.048,86 points) à 21.237,38 points, après avoir plongé de 12,93% lundi soir. /Photo prise le 13 mars 2020/REUTERS/Lucas Jackson

L'indice Dow Jones a gagné 5,2% (soit 1.048,86 points) à 21.237,38 points, après avoir plongé de 12,93% lundi soir.

Le S&P-500 a pris 143,06 points, soit un gain de 6%, à 2.529,19 points. L'indice large avait perdu 11,98% la veille.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 430,19 points (+6,23%) à 7.334,78 points.

Face à la propagation du coronavirus qui menace l'économie mondiale, et l'effondrement des marchés boursiers, les dirigeants des gouvernements et des banques centrales multiplient les initiatives, sans être parvenus jusqu'ici à rassurer les investisseurs.

Les annonces mardi de la Maison blanche et de la Réserve fédérale (Fed) semblent toutefois avoir retenu l'attention.

L'administration Trump a annoncé un plan de relance de 850 milliards de dollars (environ 775 milliards d'euros) pour soutenir l'économie et a envisagé d'envoyer aux Américains des chèques de 1.000 dollars dans les deux semaines.

De son côté, la Fed a annoncé qu'elle allait renouer avec les procédures exceptionnelles utilisées lors de la crise financière de 2008 en octroyant des facilités de crédits aux entreprises et aux ménages, une mesure destinée à apaiser les craintes d'une potentielle crise de liquidité.

Aux valeurs, Boeing a limité la casse, clôturant en baisse de 4,39% après avoir chuté de près de 22% en séance, à un creux de plus de six ans.

Le titre de l'avionneur a été plombé par l'annonce de la dégradation de sa note de crédit lundi par l'agence S&P à 'BBB' contre 'A-' avant d'être soutenu par les propos de Donald Trump qui a évoqué un soutien financier pour le groupe.

(Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS