RDC MISE SUR DES ACCORDS

Partager

RDC MISE SUR DES ACCORDS



Le jeune constructeur de rectifieuses cylindriques RDC a peur de 1995. L'activité avait pourtant bien décollé depuis sa création, en 1986, avec une augmentation annuelle de 10% (50 personnes, 51 millions de francs de chiffres d'affaires). Mais, depuis deux ans, les ventes restent désepérément stables... Un mieux se dessine en 1994, mais cette embellie sera de courte durée. "Nos délais de livraison avoisinent une année, note Daniel Molle, el Pdg. Or le carnet de commandes est plat actuellement. La plupart des constructeurs d'automobiles, nos plus gros clients, ont stoppétous leurs projets." Pour RDC, la seule solution, c'est l'exportation. L'entreprise stéphanoise a déjà pris quelques accords commerciaux avec des constructeurs étrangers: Estarta, en Espagne (rectifieuses cen,terless), et Gamfior, en Italie (broches HF, vis et billes). Et met surtout tous ses espoirs dans un accord similaire qu'elle va signer, dans les prochaines semaines, avec un grand nom allemand de la rectification d'intérieurs.



USINE NOUVELLE - N°2446 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS