RBS paye les errements du passé par une 9ème perte annuelle

par Andrew MacAskill et Lawrence White

LONDRES (Reuters) - Royal Bank of Scotland a annoncé vendredi une forte augmentation de ses pertes, la hausse du coût des litiges et des charges de restructuration mettant en relief les défis auxquels l'établissement britannique est encore confronté neuf ans après le sauvetage bancaire le plus coûteux du monde.

RBS, qui n'a pas dégagé de profit depuis 2007, a accusé une perte de 6,96 milliards de livres (8,25 milliards d'euros) au titre de 2016, après une perte de 1,98 milliard en 2015.

Celle qui fut brièvement la plus grande banque mondiale par les actifs mais peine désormais à émerger d'une série d'affaires judiciaires est engagée dans une vaste restructuration sur plusieurs années qui prévoit des cessions d'actifs, des suppressions de postes et des charges de plusieurs milliards de livres pour régler différents litiges.

"C'est une banque dont le fond est solide mais cela est masqué par tous les errements du passé", a déclaré son directeur général, Ross McEwan, lors d'une téléconférence avec des journalistes.

RBS a dit que l'exercice 2017 devrait être le dernier au cours duquel elle accusera des pertes alors qu'elle s'apprête à clore l'un des plus sombres chapitres de ses 290 d'histoire qui l'a vu accumuler 58 milliards de livres de pertes jusqu'à présent.

RBS a annoncé un plan de réduction de coûts de deux milliards de livres sur les quatre prochaines années pour aider à compenser l'impact négatif de la faiblesse des taux d'intérêt.

Les réductions de coûts devraient se porter sur le réseau d'agences où des milliers de postes ont déjà été supprimés en réponse à la migration de la clientèle vers la banque en ligne.

Le produit net bancaire (PNB) est ressorti en légère baisse tandis que la perte est pour l'essentiel imputable à une charge de 5,9 milliards de livres pour des litiges liés à des opérations effectuées avant le déclenchement de la crise financière de 2007-2009.

La banque a constitué des provisions pour couvrir les risques juridiques aux Etats-Unis où elle est exposée à la plus forte amende réglementaire de son histoire pour la commercialisation litigieuse de titres adossés à des prêts hypothécaires toxiques, selon des analystes.

Ces derniers estiment que le département américain de la Justice pourrait lui réclamer jusqu'à neuf milliards de livres cette année.

McEwan a dit que la banque n'avait pas commencé à négocier avec le gouvernement américain en vue d'un éventuel accord.

Vers 08h45 GMT, l'action RBS est en recul de plus de 2,1% à la Bourse de Londres.

RBS est la seule banque britannique qui avait échoué aux tests de résistance de la Banque d'Angleterre en 2016, ce qui avait déjà illustré à quel point le poids du passé pesait sur son avenir.

Le gouvernement britannique essaye toutefois de la soustraire à une obligation de céder plus de 300 agences que la Commission européenne lui a imposée pour valider le plan de sauvetage par l'Etat dont elle a bénéficié.

RBS ne saura pas si l'exécutif européen a approuvé le nouveau plan d'aide de l'Etat avant le quatrième trimestre a dit son directeur financier Ewen Stevenson à des journalistes.

Le gouvernement britannique, qui détient plus de 70% de capital de RBS, a dit qu'il ne reprendrait le processus de cession de sa participation qu'une fois réglées les questions de l'amende aux Etats-Unis et des obligations liées au plan de sauvetage.

(Juliette Rouillon et Marc Joanny pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 20/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - NOYON

Fourniture de colis de Noël pour les ainés - année 2022..

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS