RBS: L'ombre d'une nouvelle amende US plane sur un bon trimestre

LONDRES (Reuters) - Royal Bank of Scotland a annoncé vendredi un bénéfice imposable du premier trimestre nettement supérieur aux attentes mais cette donnée a été reléguée au second plan par l'ombre d'une très grosse amende à venir aux Etats-Unis, les effets d'une concurrence accrue en Grande-Bretagne et la grogne de certains clients.
Partager
RBS: L'ombre d'une nouvelle amende US plane sur un bon trimestre
Royal Bank of Scotland a annoncé vendredi un bénéfice imposable du premier trimestre nettement supérieur aux attentes mais cette donnée a été reléguée au second plan par l'ombre d'une très grosse amende à venir aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

De ce fait, à 12h41, le titre RBS recule de 1,872% à 267,3 pence alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes cède 0,58%.

La banque, qui vient de passer les 10 dernières années de son existence à essayer de se remettre d'une quasi-faillite lors de la crise financière de 2007-2009, a dit que son résultat avant impôts sur les trois premiers mois de 2018 était ressorti à 792 millions de livres (912 millions d'euros), grâce notamment à une baisse des coûts juridiques.

Les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un bénéfice de 319 millions.

"Ce sont de bons résultats, qui montrent les progrès accomplis malgré un secteur d'activité de plus en plus concurrentiel", a dit à des journalistes Ross McEwan, directeur général d'un établissement encore détenu à 71% par l'Etat britannique.

La marge nette des intérêts de RBS, qui mesure l'écart entre les sommes versées aux épargnants et les intérêts payés par les emprunteurs, a reculé de 0,2 point de pourcentage au premier trimestre, signe que la concurrence accrue à l'oeuvre dans le secteur bancaire britannique commence à peser.

Royal Bank of Scotland avait publié en février son premier bénéfice annuel en 10 ans.

Les comptes de RBS devraient cependant retomber dans le rouge cette année à la suite de la conclusion anticipée, pour plusieurs milliards de livres, d'un accord avec le département de la Justice américain pour régler un litige concernant des accusations de tromperie dans la vente de titres adossés à des actifs immobiliers (MBS).

La banque a dit n'avoir rien de neuf à dire sur les discussions avec les autorités américaines.

"L'année dernière, je me suis trompé sur le calendrier, j'ai renoncé à faire des commentaires sur le moment où l'accord interviendra", a ajouté Ross McEwan.

La conclusion d'un accord avec Washington est la condition préalable à la reprise du versement de dividendes et à un début de sortie de l'Etat du capital de RBS.

Les coûts liés à des mesures de restructuration sont revenus à 209 millions de livres sur le trimestre, contre 509 millions il y a un an tandis que ceux liés aux litiges ont fondu à 19 millions de livres contre 764 millions au premier trimestre 2017.

Pour expliquer le recul du titre, certains analystes pointent également du doigt une enquête montrant que le nombre de clients prêts à dire du bien de la marque RBS a fortement chuté, conséquence du mécontentement de certains d'entre eux à ne plus avoir comme interlocuteur un conseiller personnalisé mais, à la place, un centre d'appels.

(Lawrence White et Emma Rumney, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS