Raynal et Roquelaure se diversifie

Partager

Raynal et Roquelaure vit depuis l'année dernière une petite révolution. Cette société basée à Capdenac, dans l'Aveyron, est spécialisée depuis plus d'un siècle dans l'appertisation de plats cuisinés français supérieurs (haut de gamme). La reprise en juin 2003 de l'usine Nestlé de Camaret-sur-Aigues (Vaucluse), qui fabrique notamment les raviolis Buitoni, lui a ouvert les portes des plats cuisinés italiens et exotiques. Parallèlement, R&R s'est attaqué en 2003 aux plats cuisinés « cœur de marché » (moyen de gamme vendu deux à trois fois moins cher). La société est donc aujourd'hui présente sur les quatre familles de produits de l'appertisation. « Stratégiquement, cette évolution nous paraissait indispensable car le secteur des plats cuisinés reste relativement atomisé, mais il devra très vite se concentrer » explique Norbert Glemet, directeur commercial de R&R.

Avec le site de Camaret, R&R a également acquis la licence d'exploitation de la marque Buitoni en France. R&R réfléchit actuellement à une migration de cette marque. « Nous le feront de façon intelligente et progressive pour ne pas déstabiliser le consommateur » assure Maxime Dargegen, P-dg de R&R. « Deux cabinets travaillent pour nous sur ce dossier. Nous ne savons pas si nous travaillerons à terme avec deux ou trois marques. Une chose est sûre, il n'y aura plus de raviolis Buitoni en boîte ».

La croissance externe a permis à R&R de doubler son chiffre d'affaires en 2003, qui passe ainsi de 70 à 150 millions d'euros, devenant du même coup numéro deux français en plats cuisinés avec 10 % de parts de marché (42 % en préparations italiennes, 24 % en exotique, 22 % en français supérieur) et 600 salariés. La diversification vers le « cœur de marché » aura dès 2003 un impact sur le chiffre d'affaires. La grande distribution a en effet réagit très favorablement à cette offensive qui brise un quasi monopole de William Saurin. R&R lance également depuis cet été un nouveau produit appertisé, les salades carnées. « Nous inventons un nouveau segment » se félicite Norbert Glemet.

Gérard Tur

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS