RATP et Poma tirés par le câble

Les deux entreprises françaises RATP et Poma ont signé un accord de coopération pour faire émerger de nouveaux projets de transport par câble.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

RATP et Poma tirés par le câble

"Vélizy veut un téléphérique pour rallier le pont de Sèvres", titrait ce matin notre confrère Le Parisien. Le transport par câble n’est pas voué uniquement aux pistes de ski et aux parcs d’attraction. C’est également un excellent moyen de transport urbain, notamment pour gravir des pentes et éviter des détours importants.

Téléphériques, funiculaires et tramways aériens équipent de nombreuses villes dans le monde. A Paris, le funiculaire de Montmartre fonctionne depuis 1900. Il est exploité par la RATP au même titre que le téléphérique de Salève (Haute-Savoie), depuis 2013. Le transport par câble fait partie de sa stratégie de diversification.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le projet I2TC

Pour avancer rapidement, la RATP a choisi de travailler avec l’isérois Poma, l’un des leaders mondiaux du transport par câble avec 8 000 installations construites dans le monde. Récemment, Poma a signé un contrat pour la construction du téléphérique d’Oruro (Bolivie), commune située à 3 700 mètres d’altitude à 230 kilomètres au sud de La Paz.

Retrouvez notre enquête Transport : Poma descend de sa montagne

Sa coopération avec la RATP doit permettre d’étudier et de faire émerger des projets en France et à l’International. Mais les deux entreprises se connaissent déjà. Elles collaborent au travers d’I2TC (Interconnexions transports en commun et technologies câbles), un projet de recherche et de développement visant à favoriser le développement du téléphérique en milieu urbain.

Olivier Cognasse

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS