Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Ratier Figeac certifie des sous-traitants marocains pour faire monter en gamme son site de Casablanca

, , ,

Publié le

La filiale d'UTC Aeropace System, Ratier Figeac Maroc implantée dans ce pays depuis 2012 a lancé un programme de qualification de ses sous-traitants pour parvenir d'ici 2015 à une production majoritairement marocaine.

Ratier Figeac certifie des sous-traitants marocains pour faire monter en gamme son site de Casablanca
Christophe Delqué, responsable du site Ratier-Figeac Maroc
© ratier-figeac

Installée depuis 2012 à Casablanca au sein de l'aéropole de Nouaceur, l'usine Ratier-Figeac Maroc assemble des équipements de cockpit et de cabine, assemblés à partir de composants pour Airbus, son principal client.

La direction Achat de Ratier Figeac développe depuis 3 ans un programme de supply chain marocaine en cours de finalisation pour l’approvisionnement des pièces mécaniques (fraisage, tournage) destinées aux équipements des cabines et des cockpits assemblés à Casablanca. Objectif pour Ratier Figeac : mieux qualifier sa propre production au Maroc et supprimer des étapes dans sa supply chain.

"Cinq sous-traitants sont en cours de qualification"

"Cinq sous-traitants sont en cours de qualification pour pouvoir livrer directement Ratier Figeac Maroc à horizon 2014", indique à L'Usine Nouvelle Christophe Delqué, responsable du site au Maroc.

Aujourd'hui, l'essentiel des produits fabriqués sur la quinzaine de lignes de production de Ratier Figeac Maroc est expédiée vers l'usine française de Figeac pour assemblage ou qualification. Certains composants sous-traités au Maroc doivent y revenir ensuite.

Ce sont ces étapes qu'il s'agit de simplifier

"La production de deux lignes est cependant déjà livrée directement chez notre client Airbus" selon Christophe Delqué.

devenir un "centre d’excellence"

Occupant une surface de 4 300 m² dont 3 800 m² d'ateliers, l'usine assemble des "mini-manches (side stick unit) pour l'équipement de cockpits, des pylônes qui forment la console centrale du cockpit avec manettes de gaz, boitier flap et commande de trim et des vérins de porte, l'équipement servant à l’ouverture des portes de l’avion en cas d’urgence." précise Christophe Delqué.

À ce titre, au niveau du groupe UTC Aerospace Systems, Ratier-Figeac Maroc a vocation à devenir un "centre d’excellence" pour l’activité assemblage d’équipements de cockpit et de cabine.

C'est dans ce contexte que s'inscrit le programme de qualification des sous-traitants avec l'objectif de réduire encore la part des produits exportés à des fins de qualification vers la France et au contraire de pouvoir les livrer directement aux clients finaux.

"des équipes qualité/méthodes et logistique pour supporter le développement de ces sous-traitants"

Pour cela "la direction achat de l'activité Propeller System basée chez Ratier Figeac France dispose des équipes qualité/méthodes et logistique pour supporter le développement de ces sous-traitants suivant notre stratégie d’achats commune pour tous les sous-traitants," indique Christophe Delqué.

Ratier-Figeac avait signé en 2009 un contrat pour la fourniture de tous les mini-manches de la gamme Airbus.

A Figeac, même si la société se porte bien, côté syndical l'implantation de cette unité marocaine n'a pas été sans déclencher des critiques marquées.

L'usine de Casablanca a été inaugurée officiellement le 26 septembre 2012 après des travaux lancés en juin 2011. Elle a nécessité un investissement de 9 millions d'euros (98 millions de dirhams).

L'usine a alors démarré avec quelques personnes pour atteindre 48 salariés fin 2012 puis une centaine aujourd'hui. Selon Christophe Delqué  "l'effectif sera porté à 120 emplois directs en 2014 puis 150 en 2015 avec la moitié de personnel féminin contre 40% aujourd’hui"

 

Nasser Djama, à Casablanca

 

Ratier-Figeac France
Présidé par Michel Ferey, Ratier Figeac fait partie du groupe américain United Technologies Corporation Aerospace Systems depuis son rachat en 1998 par sa filiale Hamilton-Sundstrand. Ratier-Figeac opère dans le domaine des hélices de forte puissance et équipementier de premier rang pour l'ensemble des grands donneurs d'ordres et avionneurs. Il conçoit et fabrique, en partenariat avec UTC Aerospace Systems, des systèmes d’hélices complets pour les turbopropulseurs civils en particulier pour ATR, Bombardier, EADS CASA et XAC, et pour les applications militaires avec les hélices composites 8 pales les plus avancées, utilisées sur l’E2 de l’US Navy et l’A400M d’Airbus Military. Ratier-Figeac intervient aussi dans les équipements de cockpit (mini-manches, palonniers, manette de gaz) et de cabine (amortisseurs de portes, freins d’hélices et de rotor). La société a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 226 millions d'euros et emploie sur son site industriel de Figeac en France 1 011 salariés.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle