Rapprochement franco-allemand dans la recherche nucléaire

Partager

Le Commissariat à l'Energie Atomique et l'électricien allemand E.ON ont officialisé, mardi 28 octobre, la signature d'un Memorandum of Understanding (MOU), étape préliminaire à un accord de recherche commun.
Cet accord préliminaire ouvre la voie à des discussions techniques entre les deux partenaires ; il devrait aboutir à la signature d'un accord de collaboration pour la recherche et le développement dans le domaine de l'énergie nucléaire d'ici à l'année prochaine. Les axes de recherche identifiés concernent la sûreté et l'innovation technologique pour les réacteurs actuels, les nouveaux matériaux et les futurs réacteurs nucléaires (génération IV).

A l'occasion de cette signature, Wulf Bernotat, directeur général d'E.ON a déclaré : «Pour la seule Allemagne, les centrales nucléaires permettent d'économiser le rejet de 150 millions de tonnes de CO2. (...) nous voulons jouer un rôle actif dans la recherche sur la sûreté et le développement de cette technologie d'avenir ».

De son côté, Philippe Pradel, directeur nucléaire au CEA, a souligné « En tant que leader européen de la recherche sur l'énergie de fission, le CEA peut apporter un soutien aux industriels pour améliorer la sûreté et la compétitivité des centrales existantes, à travers des collaborations sur des technologies innovantes. »

Le futur accord de R&D avec l'électricien E.ON complètera ceux existants déjà entre le CEA et plusieurs grands industriels du nucléaire : les partenariats historiques avec les français EDF et Areva et, plus récemment, l'accord de recherche signé avec le groupe franco-belge, GDF-Suez.

A.L.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS