Ralph Lauren subit une perte trimestrielle plus lourde que prévu

(Reuters) - Ralph Lauren a publié mercredi une perte plus importante que prévu au titre du quatrième trimestre de son exercice déclaré, conséquence de la pandémie de coronavirus qui a contraint le groupe américain de mode à fermer temporairement ses points de vente à travers le monde.
Partager
Ralph Lauren subit une perte trimestrielle plus lourde que prévu
Ralph Lauren a publié mercredi une perte plus importante que prévu au titre du quatrième trimestre de son exercice déclaré, conséquence de la pandémie de coronavirus qui a contraint le groupe américain de mode à fermer temporairement ses points de vente à travers le monde. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle

Les grandes capitales internationales de la mode que sont Milan, New York et Paris ont interrompu leurs activités pendant une grande partie des mois de mars et avril afin de freiner la propagation du virus, faisant plonger les ventes dans l'industrie du luxe.

Même si près de la moitié des magasins Ralph Lauren en Amérique du Nord ont rouvert, le contexte de récession économique dans la plupart des grands pays industrialisés risque d'empêcher un rebond rapide de la demande.

Ralph Lauren s'attend d'ailleurs à ce que les résultats de l'exercice 2021, entamé en avril, soient fortement touchés par la crise sanitaire.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020, clos le 28 mars, le groupe a fait état d'une chute de 15,4% de son chiffre d'affaires à 1,27 milliard de dollars (1,16 milliard d'euros), légèrement supérieur à l'estimation moyenne de 1,22 milliard de dollars des analystes selon les données IBES de Refinitiv.

Le trimestre se solde par une perte nette de 249 millions de dollars, soit 3,38 dollars par action, contre un bénéfice de 31,6 millions de dollars (39 cents par action) un an plus tôt.

En excluant certains éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 68 cents, soit 28 cents de plus qu'attendu par le consensus.

A Wall Street, le titre Ralph Lauren gagnait 2,6% en tout début de séance. Il accusait en clôture mardi une chute de 30,6% depuis le début de l'année.

(Uday Sampath; version française Juliette Portala, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS