Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Railteam : première alliance ferroviaire européenne

Publié le

Guillaume Pepy, directeur général exécutif de la SNCF, a annoncé aujourd'hui à Bruxelles, la signature d'un contrat de coopération entre sept opérateurs de réseaux ferrés européens à grande vitesse. Objectif : concurrencer le transport aérien.

Après le secteur aérien, le réseau ferroviaire européen à grande vitesse se convertit lui aussi aux alliances. Sept opérateurs de réseaux ferrés européens (l'allemand Deutsche Bahn, le français SNCF, Eurostar, le néerlandais NS Hispeed, l'autrichien ÖBB, le suisse SBB et le belge SNCB) ont annoncé aujourd'hui la création du réseau Railteam. « L'objectif n'est pas de fusionner les services à grande vitesse existants, mais de les fédérer au service des voyageurs européens et internationaux pour qu'il soit aussi facile de voyager en train en Europe qu'à l'intérieur de nos frontières », explique Guillaume Pepy, directeur général exécutif de la SNCF.

Concrètement, Railteam a l'ambition de séduire de nouveaux passagers en leur apportant des améliorations substantielles. Cette alliance devrait notamment permettre de coordonner les correspondances entre les différents opérateurs et de fournir une information complète et multilingue à bord des trains et en gare. Le rail cherche ainsi à reproduire le succès des alliances aériennes comme Skyteam (Air France-KLM) qui ont offert aux compagnies d'importantes recettes supplémentaires sans investissements majeurs.

« Nous voulons faire de Railteam le 4ème réseau, au-delà des trois alliances aériennes que sont, par ordre d'importance en Europe, Star Alliance, Skyteam et One World », confirme Guillaume Pepy, instigateur du projet. « Nous voulons que notre réseau ferroviaire crée une nouvelle concurrence, grâce à ses caractéristiques propres : un transport de centre-ville à centre-ville, confortable, d'une grande fiabilité et respectueux de l'environnement ».

L'objectif économique est ambitieux. Railteam espère prendre une part de marché de 5% sur les liaisons comportant une correspondance et attend 25 millions de voyageurs sur son réseau en 2010.

Bertrand Beauté

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle