Raffinerie de Normandie : situation redevenue normale, mais les questions demeurent

Partager

La situation est redevenue normale dimanche soir à la Raffinerie de Normandie du groupe Total à Gonfreville-l'Orcher.

Les 57 000 mètres cubes de pétrole brut contenus dans la cuve où une fuite s'est déclarée le jeudi 16 juillet 2009 à 18 h 35 ont été pompés et dispatchés vers les unités de raffinage. Sans qu’aucune pollution n’ait été constatée.

« La fuite a en effet été contenue dans des dispositifs de rétention prévus à cet effet, dont les capacités de stockage ont permis d'éviter toute pollution par débordement, et un tapis de mousse destiné à éviter les émanations de gaz recouvrait le pétrole présent dans le bac de rétention », a ainsi indiqué la direction de la raffinerie. Par ailleurs, la route industrielle qui longe l’usine a été rouverte à la circulation.

Si tout finit bien pour cet incident maîtrisé par les services de sécurité interne de l’établissement industriel, les représentants syndicaux s’inquiètent. D’une part, sur l’origine de la fuite, dans quel état est la cuve pour qu’une fuite ait été possible ? D’autre part, à propos de la suppression d’ici 2011 de 249 postes sur les 1 100 actuels de la raffinerie. Cette réduction d’effectif risque de poser des problèmes de sécurité, notamment au niveau de la vigilance sur les installations.

La Raffinerie de Normandie est la plus importante de France avec le raffinage de 16 millions de tonnes d’hydrocarbures représentant un sixième du marché des produits pétroliers en France.

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS