Raffinage, coûts et Nigeria affectent le 3e trimestre de Shell

LONDRES (Reuters) - Royal Dutch Shell a fait état jeudi de profits inférieurs aux attentes des analystes au troisième trimestre en raison de la faiblesse des marges dans les activités de raffinage, d'une hausse des coûts de production et des perturbations sur ses installations au Nigeria.

Partager

Son bénéfice ajusté est ressorti à 4,5 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros) contre une prévision comprise entre 4,9 et 5,1 milliards, et après 6,6 milliards de dollars un an auparavant.

Cette annonce a fait chuter le titre du groupe pétrolier anglo-néerlandais qui plongeait de 4,56% à 20,84 livres vers 9h15 GMT, deuxième plus forte baisse de l'Eurofirst 300 qui cédait de son côté 0,18%.

La baisse des marges de raffinage fait écho aux difficultés rencontrées par d'autres poids lourds du secteur. Total, numéro deux européen derrière Shell, a annoncé jeudi avoir souffert d'une hausse des charges d'exploitation et d'un environnement défavorable dans le raffinage.

Exxon Mobil publiera ses trimestriels dans le courant de la journée de jeudi.

Outre la question du raffinage, Shell a été affecté par la hausse des coûts de production et d'exploration dans sa principale division de pétrole et de gaz. Le groupe a également été pénalisé par l'impact des activités de maintenance sur sa production.

Shell a en outre souffert de l'impact des perturbations dans les acheminements au Nigeria où les oléoducs du groupe sont régulièrement la cible de sabotages et de pillages.

Ces difficultés ont coûté 65.000 barils par jour de production à Shell.

La société a toutefois bénéficié d'une amélioration de la contribution de ses activités chimiques tout en augmentant la production de gaz naturel liquéfié, un segment sur lequel elle a parié pour l'avenir.

Le groupe entend verser un dividende annuel de 45 cents pour le trimestre, un niveau stable par rapport au deuxième trimestre mais en hausse de 2% par rapport à l'année dernière.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Joanny

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS