Raffarin III se recentre sur les professionnels de la politique. L'Opep confirme la baisse de sa production. Bull sort enfin du rouge. Rhodia va pouvoir mettre en place son plan de refinancement...

Partager

Raffarin III se recentre sur les professionnels de la politique. Comme prévu, Nicolas Sarkozy est nommé à Bercy, rapportent vos quotidiens. Avec trois ministres délégués, Patrick Devedjian à l'industrie, Christian Jacob aux PME, François Loos au Commerce extérieur et un secrétaire d'Etat au budget, Dominique Bussereau, il concentre une grande partie des pouvoirs. Il devra raviver la croissance, tout en ramenant les déficits dans des limites plus acceptable par Bruxelles, mais sans casser la consommation des ménages par une trop forte pression fiscale. Jean-Louis Borloo se voit promu ministre de l'Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale. Avec deux ministres délégués et trois secrétaires d'Etat, il devra trouver des solutions pour faire baisser le chômage.

L'Opep confirme la baisse de sa production. Malgré des cours toujours élevés, supérieurs à 30 dollars le baril, malgré la pression des Etats-Unis, où les prix du carburant flambent, le cartel a décidé de maintenir sa décision de baisser ses quotas à partir d'aujourd'hui, indiquent Les Echos et La Tribune. La baisse devrait atteindre un million de barils par jours, pour stabiliser la production à 23,5 millions de barils. Pour autant, il n'est pas évident qu'elle soit vraiment appliquée, les membres de l'organisation étant pour la plupart en surproduction chronique.

Bull sort enfin du rouge. Le groupe informatique affiche un bénéfice, certes symbolique, de 4,1 millions d'euros en 2003, mais cela n'était pas arrivé depuis 6 ans, soulignent Le Echos et La Tribune. Le directeur financier est confiant dans l'aval de la Commission de Bruxelles, sur l'aide à la restructuration de 517 millions d'euros accordée par l'Etat. Il compte obtenir l'accord des actionnaires pour lancer une augmentation de capital de 44 millions cet été, et boucler définitivement sa restructuration financière avant la fin de l'année.

Rhodia va pouvoir mettre en place son plan de refinancement. L'assemblée générale du groupe chimique s'est plutôt bien passée hier, les actionnaires, hormis quelques minoritaires, ont renouvelé leur confiance aux dirigeants. Le chimiste, qui vise le retour à la rentabilité en 2006, va lancer une augmentation de capital de 450 millions d'euros et une émission obligataire d'au mois 600 millions, relève Les Echos. Il compte par ailleurs engranger près de 750 millions d'euros par des cessions d'actifs. Au total le plan de sauvetage devrait apporter plus de 1,7 milliard d'euros de ressources nouvelles, et permettre au chimiste de spécialités de sortir de l'ornière.

Air France veut contrer la concurrence. Afin de relancer un marché atone, mais également de combattre sur leurs terrains, la SNCF avec son TGV et les compagnies "low-cost", le transporteur national propose des prix cassés en France et en Europe. Il s'agit de résorber le déficit de l'activité moyen courrier, qui génère 100 millions d'euros de pertes par ans, observe La Tribune. Les baisses de tarifs iront de 15 à 40 % en moyenne, mais elles pourraient atteindre 70 % sur certaines destinations très disputées. Elles concerneront 12 % de l'offre en France, soit l'équivalent de 50 Airbus A320, selon la compagnie, qui espère par ce biais améliorer son taux de remplissage.

Eclaircie pour les prévenus de l'affaire Mannesmann. Josef Ackermann, patron de la Deutsche Bank et les autres acteurs du procès, qui se tient actuellement à Düsseldorf, peuvent espérer un acquittement, notent Le Wall Street Journal et le Financial Times. Dans un rapport intermédiaire, la présidente du tribunal estime que le paiement de primes, même exorbitantes, aux anciens dirigeants du groupe comme Klaus Esser, lors de son rachat par Vodafone, ne constitue pas une faute suffisamment grave pour constituer un délit. Si les procureurs suivent son avis, l'affaire pourrait se terminer par une relaxe générale.

Didier RAGU

A demain !

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS