Rafale : le Koweït plus rapide que le Brésil et les Emirats Arabes Unis ?

Si aucun contrat n’a définitivement été signé, 2009 semble bien être l’année du Rafale. Après les Emirats Arabes Unis et le Brésil, un nouveau candidat s’affirme pour (enfin) constituer le premier succès à l’export du biréacteur polyvalent de Dassault.

Partager
Rafale : le Koweït plus rapide que le Brésil et les Emirats Arabes Unis ?

A l’occasion de la signature d’un nouvel accord de défense entre la France et le Koweït, le ministre koweitien de la Défense, le cheikh Jaber Moubarak Al-Hamad Al-Sabah, a assuré hier que son pays serait « bien évidemment fier » d’intégrer l’avion militaire tricolore dans son armada aérienne. « Nous espérons voir une offre bientôt à ce sujet », a-t-il ajouté, en indiquant que celle-ci sera étudiée « très sérieusement et de façon très claire par l’armée l’air koweïtienne ». Le premier vice-Premier ministre du Koweït a également affirmé avoir donné « son feu vert » à la procédure, sans pour autant préciser le nombre d’appareils visé. Et manifesté son intérêt pour d’autres technologies françaises, évoquant « la marine, les systèmes de défense aérienne et les hélicoptères ».

Lors de sa tournée dans le Golfe début février, Nicolas Sarkozy avait déclaré que la France avait engagé des discussions avec le Koweït sur l’achat de 14 à 28 avions multirôles de Dassault Aviation. Complétant un accord de 1992, le nouveau texte franco-koweïtien, qui porte sur l'échange d'information, l'assistance, la formation et l'équipement des forces armées, ouvre la voie à une « coopération stratégique » entre les armées des deux pays. Après le Qatar et les Emirats Arabes Unis, « la France est de retour dans cette région stratégique du monde et a décidé d'y retrouver toute sa place pour en assurer la sécurité », a souligné le ministre de la Défense, Hervé Morin.

Par ailleurs, selon Challenges, la holding Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) aurait subi une perte de 86,5 millions d’euros sur l’exercice 2008, contre un bénéfice de 137 millions l’année précédente. Il s’agirait du premier résultat négatif de GIMD depuis 2002. La holding, qui regroupe notamment les participations de la famille dans Dassault Aviation, Dassault Systèmes, Le Figaro, ainsi que les activités immobilières, automobiles et viticoles, aurait enregistré un chiffre d’affaires en recul de 7 %, à 4,4 milliards d’euros.

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS