L'Usine Nouvelle

Rafale, l'avion qui n'a pas gagné sa guerre

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Rafale, l'avion qui n'a pas gagné sa guerre
Combien de pays peuvent afficher sur leur carlingue le Rafale ? Depuis son premier vol en 1986, l'avion de combat de Dassault, qui vient d'être éconduit par Abu Dhabi, cumule les échecs. Pays-Bas et Corée du Sud 2002, Singapour 2005, Arabie saoudite 2006, Maroc 2007... Toutes ces campagnes se sont soldées par un échec. À chaque fois, le même scénario : le Rafale fait la course en tête, accumule les bons points et trébuche à quelques mètres de l'arrivée. Les raisons ? Son coût d'utilisation exorbitant, l'arrogance des ingénieurs ou ses technologies trop futuristes (amusant pour un avion âgé de 25 ans). Pour Dassault, ces excuses sont irrecevables. Selon lui, la vraie cause serait diplomatique. La puissance de feu des États-Unis suffirait à renverser les batailles les mieux engagées. Et c'est vrai : aux Pays-Bas, au Maroc, en Corée ou[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte