Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Rafale en Egypte, loi Macron, mort de Michele Ferrero : la revue de presse de l'industrie

Sylvain Arnulf

Publié le

C'est le jour J pour la vente du Rafale à l'export : Jean-Yves le Drian se rend ce lundi au Caire pour signer le contrat avec l'Egypte. Dans cette revue de presse, on évoque aussi la fin des débats à l'Assemblée nationale sur le projet de loi Macron, la mort du patriarche du groupe italien Ferrero et aussi les attentats au Danemark.

Vente du Rafale en Egypte : pour Eric Trappier, un "cap psychologique" est franchi

 

 

Pour le Rafale du Dassault, le jour de gloire est arrivé. C'est ce lundi que doit être signé le premier contrat de vente de l'appareil à l'export en Egypte. Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation, s'en félicite dans les colonnes des Echos. "Le fait d'avoir enregistré une première référence ne va pas déclencher d'autres contrats au sens où des pays attendaient cela pour conclure, mais il y a une barrière psychologique qui est franchie", estime-t-il. "Au niveau de notre image, ça va aider à passer le cap dans d'autres pays". En particulier en Inde avec laquelle Dassault est en négociations exclusives depuis janvier 2012 pour l'acquisition de 126 Rafale.

La loi Macron franchit une étape décisive

 

 

Dimanche, à l'heure où blanchit la campagne, les députés ont cloturé trois semaines de débat sur le projet de loi Macron. Le vote solennel sur l'ensemble du texte interviendra ce mardi 17 février. Ouest France et La Tribune résument l'essentiel des centaines d'articles, qui vont avoir des conséquences dans de nombreux domaines : transport, tourisme, professions réglementées du droit, financement des entreprises, procédures de licenciement et organisation des prud'hommes…

Pour L'Opinion, "le texte final contient de nombreuses avancées qui, certes, ne doperont pas le PIB à court terme, mais qui envoient enfin des signaux positifs à l'égard des entreprises, des investisseurs étrangers et des touristes".

Le Figaro estime que l'ensemble d'articles est un moyen "de revenir sur des dispositions - certains diront des erreurs - décidées au cours de la première partie du mandat de François Hollande". "Ainsi s'agissant de l'épargne salariale, à laquelle la loi veut redonner un coup de fouet, de la relance du logement intermédiaire mis à mal par la loi Duflot ou encore de la réhabilitation - fiscale - des actions gratuites, défendue comme un moyen de stimuler la création d'entreprises".

Mort de Michele Ferrero, le magnat du Nutella

 

 

"La pâte repose", s'amuse Libération ce lundi. Le père du Nutella Michele Ferrero, homme le plus riche d'Italie, s'est éteint le 14 février à l'âge de 89 ans. "Il laisse un empire et des obèses", ironise Jean-Christophe Féraud.

"En cinquante ans, Michele a hissé sa petite entreprise dans le top 5 des fabricants mondiaux de cochonneries chocolatées aux côtés de Mars, Nestlé, Kraft Foods et Cadbury. Ferrero emploie aujourd’hui 22 000 salariés dans le monde (dont 1 200 en France, où se trouve la plus grosse usine de Nutella au monde, près de Rouen) pour 8,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires… et des profits classés top secret. Pour vivre heureux vivons caché, le père fondateur n’a jamais voulu ouvrir son capital à qui ce soit et encore moins entendre parler de cotation en Bourse", rappelle le quotidien.

Les Echos s'interroge sur la succession du patriarche. "Nul doute que ses grands rivaux Nestlé et Cadbury, qui ont déjà vainement frappé, à plusieurs reprises, à la porte de Michele Ferrero, par le passé, vont regarder de près l’évolution de l’empire piémontais fondé en 1946".

Et aussi : Après la France, le danemark touché au cœur

En marge de l'actualité économique, impossible évidemment de ne pas revenir sur les attentats de Copenhague. Vos quotidiens consacrent leurs unes à l'événement, un mois après les tueries de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'Hyper Casher à Paris. "Nous sommes danois" titre Libération, qui évoque en pages intérieures "la bombe à retardement du djihad", tandis que Le Parisien / Aujourd'hui en France invite les Européens à "apprendre à résister". L'Humanité évoque une "sinistre réplique des attentats de Paris". Pour Le Figaro, "les attaques mortelles de ce week-end à Copenhague rappellent aux Etats l'urgence d'une coopération policière renforcée et d'une réponse judiciaire sans faille".

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle