L'Usine Aéro

Rafale : 10 jours de bonus pour les concurrents de Dassault au Brésil

, , , ,

Publié le

Rafale : 10 jours de bonus pour les concurrents de Dassault au Brésil © Dassault Aviation - V. Almansa

Les forces aériennes brésiliennes font durer le suspense. « A la demande de Saab », elles accordent 10 jours supplémentaires pour le dépôt du dossier final de réponse à l’appel d’offres des 36 avions de chasse. Le ministère de la Défense avait initialement fixé la date limite du lundi 21 septembre pour les trois derniers concurrents : Boeing (F/A-18 Super Hornet), Saab (Gripen NG) et Dassault Aviation (Rafale). Favori depuis les déclarations du président Lula au début du mois, l’avionneur français a indiqué hier qu’il avait remis son offre finale.

Si le Rafale est crédité d’une longueur d’avance, principalement grâce aux transferts de technologie consentis, le Super Hornet et le Gripen n’ont pas dit leur dernier mot. Depuis plusieurs semaines, les Américains et les Suédois multiplient les signes de bonne volonté quant aux fameux transferts de technologies, point crucial pour les autorités brésiliennes. Mais Lula a répété que la décision finale lui appartenait et qu’elle serait à la fois stratégique et politique. La semaine dernière, le ministre brésilien de la Défense, Nelson Jobim, avait confirmé sa préférence pour l'appareil tricolore.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte