Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Rachat de Maroc Telecom : le qatari Ooredoo et l’émirati Etisalat seuls en lice?

, , , ,

Publié le

Dans la bataille finale pour le contrôle de Maroc Telecom, ces deux groupes du Golfe vont sans doute se disputer seuls la filiale à 53% de Vivendi et opérateur historique du Maroc.

Rachat de Maroc Telecom : le qatari Ooredoo et l’émirati Etisalat seuls en lice? © dr

Les télécoms au Maroc vont prendre un air du Golfe persique.

Vivendi a indiqué mercredi 24 avril au soir dans un communiqué aussi officiel que laconique « avoir reçu deux offres engageants » concernant le rachat de sa part dans Maroc Telecom.

Le groupe français n’a pas précisé l’identité de ces candidats. Mais il s’agit sans doute du qatari Ooredoo et du groupe des Emirats-arabes-unis Etisalat, au vu des déclarations officielles de ces derniers jours de ces deux opérateurs du Golfe persique concernant  notamment la constitution de pools bancaires pour financer cette acquisition.

En creux l’annonce de Vivendi signifie, sans doute aussi, que le géant sud-africain MTN qui, selon certaines sources, était prêt à faire une offre ne se serait finalement pas engagé en ce sens.

Le groupe coréen KT, un temps intéressé s’était lui retiré de la course il y a quelques semaines pour le rachat de Maroc Telecom, aussi dénommé Itissalat Al-Maghrib (IAM) au Maroc.

Le communiqué de Vivendi précise par ailleurs que « le groupe va examiner ces propositions dans les prochaines semaines, dans le meilleur intérêt des actionnaires de Vivendi et de Maroc Telecom », sans plus de détails.

L’assemblé générale de Vivendi, numéro deux français du marché de télécom avec SFR, se déroulera le 30 avril à Paris. Mais il n’est pas assuré que le résultat de la cession soit connu d’ici là

Vivendi contrôle 53% de Maroc Télécom, par ailleurs détenu à 30% par l’état marocain et dont le flottant à la Bourse de Casablanca s’élève à 16% du capital.

La part de Vivendi est valorisée sur le marché boursier autour de 4,5 milliards d’euros mais le groupe français en réclamerait 5,5 milliards d’euros.

Celui-ci qui mène un important programme de désendettement et de recentrage a décidé de vendre sa participation dans Maroc Telecom l’an dernier

Au Maroc où il est l’opérateur historique, Maroc Telecom reste leader à la fois sur le fixe et le mobile. Mais sur le marché mobile, il est challengé par les opérateurs Meditel (France Telecom en partie) et Inwi, contrôlé par la SNI, holding de la famille royale associé à des capitaux koweitiens.

Maroc Telecom a dégagé l'an dernier 602 millions d'euros de profits nets (-17,4% en dirhams) pour un chiffre d'affaires de 2,4 milliards d'euros (-3% en dirhams). Soit malgré tout une marge nette de 22,5%!

Son président du directoire est le marocain Abdeslam Ahizoune, le conseil de surveillance est lui présidé par Jean-René Fourtou, également président de Vivendi et figure du monde des affaires franco-marocain.


Pierre-Olivier Rouaud

 

Les deux prétendants en bref


Ooredoo : l’ex Qatar Telecom (ou Qtel) est détenu à 52% par l’état du Qatar. Il a réalisé 9,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012 avec 92 millions de clients revendiqués. Outre le Qatar, Ooredoo est présent en Indonésie, Koweït, Irak ou à Oman. Et au Maghreb, en Tunisie et en Algérie.

Etisalat : ce groupe a réalisé, en 2012, 9 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour 1,84 milliard de dollars de résultat net. Son siège se trouve à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) et il est implanté dans 15 pays au Moyen-orient, en Afrique et en Asie avec 139 millions de clients revendiqués.
 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle