R&D : AstraZeneca investit dans son centre de Reims

AstraZeneca a une nouvelle fois décidé d'investir en France. Et cette fois, dans la R&D. Son centre de recherche de Reims (Marne), spécialisé en oncologie, va en effet bénéficier d'un investissement de 9 millions d'euros.
Partager
Le projet vise à créer de nouveaux locaux pour la conception et la synthèse de nouvelles molécules en oncologie. Ces 1500 m2 supplémentaires viendront ainsi s'ajouter aux 2000 m2 déjà existants, apportant de nouvelles capacités dans le domaine de la modélisation moléculaire, la synthèse et la purification automatisée. Le centre, un des 11 sites principaux de R&D d'AstraZeneca dans le monde, concentre ses travaux sur l'angiogenèse, l'invasion tumorale et la signalisation cellulaire. Il emploie actuellement 40 personnes dont 25 rejoindront la nouvelle extension. Avec un budget total de R&D de 3,4 Mrds $ (2,8 M€) en 2005, le groupe a fait de l'oncologie – avec le cardio-vasculaire, les maladies respiratoires, les neurosciences et la gastro-entérologie – un des axes prioritaires de sa recherche. Le site de Reims abrite également un site de production (230 personnes). Le laboratoire anglo-suédois assure sur place la formulation et le conditionnement de médicaments dans le domaine cardio-vasculaire (Tenormine, Tenordate, Zestril, Zestoretic, Avlocardyl) et d'antipaludéens (Paludrine, Savarine). En oncologie, elle conditionne Nolvadex et Casodex. Plus de la moitié des formes orales solides est destinée aux marchés européens, japonais, canadien et à l'Afrique du Sud. Depuis 1971, date de la création de cette usine, le groupe y a déjà investi 100 M€. Mais le site où la compagnie a le plus investi en France est sans conteste celui de Dunkerque, dans le Nord. Depuis 1990, 500 Mh ont été accordés à ce site de synthèse chimique et de production, le plus gros site français du groupe (630 personnes). Le dernier investissement remonte à mai 2004: la compagnie avait investi 114 M$ (95 M€) pour améliorer les capacités de production de son anti-asthmatique vedette Symbicort. Ce produit fait actuellement appel au Turbuhaler, l'inhalateur à poudre sèche du groupe (CPH n°255). Enfin, AstraZeneca dispose à Monts (Indre et Loire) d'un site de conditionnement d'injectables stériles et de production d'anesthésiques (240 personnes). L'usine produit 13 millions d'unités de flacons d'anesthésiques locaux. La France a représenté en 2005, 8 % du chiffre d'affaires de la compagnie à savoir 1,9 Mrd €. Depuis 1998, cette dernière a investi au total 440 M€ dans son outil industriel français.

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS