Quiksilver cède les skis Rossignol pour 100 M€

Partager

Huit mois après leur mise en vente, le fabricant américain de sportswear a trouvé un repreneur pour ses activités de fabrication de matériel de skis, qui comprennent les marques Rossignol, Dynastar, Look (fixations) et Lange (chaussures). Quiksilver a reçu une offre ferme de 100 millions d'euros (dont 75 millions en numéraire) de la part d'un consortium mené par le groupe financier australien Macquarie. Ce consortium, baptisé « Chartreuse & Mont Blanc » et constitué spécialement pour cette reprise, est dirigé par un ancien directeur général de Rossignol, Bruno Cercley. Il est détenu majoritairement par Macquarie et minoritairement (sans droit de vote) par le groupe américain Jarden Corporation.

Le P-DG de Quiksilver, Robert McKnight, a qualifié cette offre de « transaction irrésistible », alors que Rossignol avait été acquis en 2005 pour près de 360 millions d'euros. Son groupe, qui affronte des difficultés financières, compte employer le produit de la vente, qui devrait être finalisée avant la fin de l'année, au remboursement de ses dettes. Et souhaite se concentrer sur le développement de ses marques textile, Quiksilver, Roxy et DC.

M.M.

A lire aussi :
Look intéressé par Rossignol (26/03/2008)
Bernard Mariette quitte la présidence de Quiksilver (12/02/2008)
Les skis français sur la mauvaise pente (16/01/2008)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS