International

Qui veut la peau du commerce mondial ?

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Qui veut la peau du commerce mondial ? © Pascal Guittet
Des ports à conteneurs où les dockers se tournent les pouces, des terminaux minéraliers qui ne font plus le plein, des taux de fret qui plongent à des niveaux inédits depuis des décennies… En 2015, les échanges mondiaux ont connu un sérieux coup de frein. Ils auraient chuté en valeur et en dollars de 13,8 %, selon le consultant néerlandais World Trade Monitor. Une glissade jamais vue depuis le plus fort de la crise en 2009. Depuis, les échanges n’ont pas retrouvé leur niveau record de 2008. En volume, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) table sur une croissance faiblarde de 3,9 % en 2016, contre 2,8 % l’an dernier. En cause, le ralentissement chinois, bien sûr, mais aussi la plongée du prix des commodités et, plus largement, la faible croissance mondiale. Certains y voient la fin d’un grand cycle de[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte