Qui sont les participants au débat sur la transition énergétique

Six grands groupes devront mener le débat sur la transition énergétique. Leurs membres seront mobilisés au cours des mois de décembre 2012 et janvier 2013.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Qui sont les participants au débat sur la transition énergétique

Le grand débat sur la transition énergétique s’ouvre ce jeudi 29 novembre. La ministre de l’Environnement Delphine Batho l’a organisé autour de six grands comités et groupes censés représenter la société civile. Le plus important est le conseil national du débat, aussi appelé "le Parlement". Il est composé de sept collèges de 16 membres (Etat, syndicats, employeurs, ONG environnementales, associations de consommateurs, élus locaux et parlementaires). Il procédera aux auditions et sera en charge de préparer les recommandations finales pour la loi de programmation énergétique mi-2013.

Le Comité de pilotage, les "sages", doivent assurer le pluralisme du débat et sa transparence. Il compte Bruno Rebelle, consultant et ex-Greenpeace France, Laurence Tubiana, directrice de l'Institut du développement durable et des relations internationales, Jean Jouzel, climatologue , Anne Lauvergeon, ex-patronne d'Areva, Michel Rollier, ex-patron de Michelin, et George Mercadal, ancien vice-président de la Commission nationale du débat. La composition de ce comité a ému les ONG environnementales. Elles regrettent la présence d’industriels du nucléaire et de l’automobile et auraient préféré y voir des représentants des énergies renouvelables.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le comité des experts sera composé de scientifiques. Son rôle est de réunir l‘ensemble des scénarios pertinents publiés sur les conditions de la transition énergétique en France et en Europe. Ils doivent les rendre comparables les uns aux autres pour qu‘ils soient utilisés par le Parlement.

Les trois derniers groupes sont le comité citoyen, le groupe de contact des collectivités et le groupe de contact des entreprises de l'énergie. Ce dernier aura un rôle particulier. Il doit définir pour le Parlement ce qui est possible de faire ou pas par l’industrie et à quels coûts. En d’autres termes, ils frotteront les scénarios de transition à la réalité économique et industrielle.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS