Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Qui sont les 10 premiers clients et fournisseurs du Maroc ?

, ,

Publié le

L'Office des changes vient de publier l'édition définitive de son rapport annuel 2013 concernant le commerce extérieur, très déficitaire, du Maroc. L'occasion de faire le point sur les principaux clients et fournisseurs du royaume. Un classement où la France et l'Espagne se livrent un farouche combat pour décrocher les premières places et où la Chine pointe le bout de son nez. 

Qui sont les 10 premiers clients et fournisseurs du Maroc ?
Le port de Tanger Med au Maroc
© invest.gov.ma

L'Europe en tête. Le commerce extérieur du Maroc est plus que jamais arrimé à l'Europe toute proche. La France et l'Espagne trustent toujours les deux premières places à l'importation et à l'exportation pour le royaume. C'est ce que confirme la livraison définitive du rapport annuel 2013 de l'Office des changes.

Les exportations marocaines restent majoritairement orientées vers le marché européen (56,4%). Ce qui fait dépendre leur dynamisme de celui d'une économie en mal de croissance. A cet égard la destination Europe a reculé de plus de 9 points en dix ans, signe d'une diversification accure des exportations du Maroc. A ce titre, la présence du Brésil et de l'Inde dans le Top 10 des pays clients s'explique notamment par les marchés phosphatiers décrochés par l'OCP dans ces pays ou même les alliances conclues avec certaines entreprises privées.

En septembre 2013, le géant marocain des phosphates avait repris par exemple, la totalité des parts de la joint-venture de production d'engrais située au Maroc qui le liait à l'américain Bunge et desservait notamment le Brésil.

 

Destination des exportations du Maroc en 2013 en millions de dirhams | Create Infographics

 

 

l'espagne détrône la france

 

Et les dix premiers fournisseurs du Maroc ? Il y a parmi eux six européens, dont l'Espagne qui a détrôné la France en 2013. Ces deux pays absorbent ensemble près de 40% des importations marocaines !. A noter que les deux grandes puissances mondiales que sont les Etats-Unis et la Chine n'occupent qu'une faible place dans ce classement.

Par catégorie de produits, sans surprise, 26,8 % des achats marocains ont été le fait en 2013 des "énergie et lubrifiants" pour un montant de 102,26 milliards de dirhams. Le Maroc reste totalement dépendant de l'étranger pour ses hydrocarbures.

La présence de l'Arabie Saoudite et de l'Iraq dans le top 10 des fournisseurs s'explique ainsi.

Autre constat, aucun pays africain ne figure parmi les principaux partenaires commerciaux du Maroc. Ce qui montre le chemin à parcourir pour réaliser l'objectif de conquête des marchés sub-sahariens décidée par le gouvernement marocain ainsi que celle de chercher à faire du Maroc un hub vers le continent noir.

 

Origine des importations du Maroc en 2013 en millions de dirhams | Create Infographics

 

Au final, en 2013, le Maroc a affiché comme les années précédentes un très lourd déficit commercial de 196,6 milliards de dirhams, soit environ  20% de son PIB, résultant de 381 milliards de dirhams d'importations et 184 milliards d'exportations. Ce déficit s'est néanmoins légèrement allégé de 5,4 milliards en 2013. 

Et cette année ? Sur les huit premiers mois de 2014, les statistiques de l'Office des changes montrent que les exportations (137,7 milliards ) ont enregistré une croissance de 7,1%, plus importante que celle des importations (262,7 milliards, soit +1,8%).

Un mouvement lié à des moindres achats de céréales, à la baisse du prix des hydrocarbures mais aussi à la bonne tenue des exportations textiles et surtout l'explosion de ventes automobiles du fait de la montée en puissance de l'usine Renault à Tanger.

Nasser Djama

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle