Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Qui est Isabelle Kocher, la nouvelle patronne d'Engie?

Astrid Gouzik , , ,

Publié le , mis à jour le 03/05/2016 À 08H19

Portrait Isabelle Kocher sera confirmée ce mardi en tant que nouvelle directrice générale d'Engie (ex-GDF Suez) lors de l'assemblée générale des actionnaires. Si Gérard Mestrallet restera président, elle prend ainsi les rênes opérationnelles du groupe. Portrait.

Qui est Isabelle Kocher, la nouvelle patronne d'Engie? © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Gérard Mestrallet, l'actuel patron d'Engie (ex-GDF Suez), avait largement anticipé sa succession. L'élue : Isabelle Kocher, actuelle numéro deux du groupe énergétique français. Le PDG d'Engie avait fait part de cette décision en janvier dernier, lors de ses vœux à la presse, avec une prise de fonction annoncée pour le mois de mai. Ce mardi 3 mai, le passage de témoin va donc se dérouler lors l'assemblée générale d'Engie. Si Gérard Mestrallet restera président, il abandonne les fonctions opérationnelles à Isabelle Kocher qui sera nommée directrice générale du groupe.

Qui est cette diplômée de l'Ecole normale supérieure et ingénieur du corps des Mines qui s'est même payé le luxe de refuser le poste d'Anne Lauvergeon à la tête d'Areva en 2011 ?

Née à Neuilly-sur-Seine en 1966, Isabelle Kocher a intégré le cabinet de Lionel Jospin, alors Premier ministre, en 1999. Elle occupe le poste de conseillère pour l'industrie jusqu'en 2002. Elle intègre alors Suez, à la direction de la stratégie. Cinq ans plus tard, Gérard Mestrallet lui confie les clés de la Lyonnaise des Eaux.

Elle s'illustre dans l'exercice notamment en réussissant à redorer l'image de la société et évite ainsi de justesse la perte de certains contrats avec des maires tentés de passer en régie municipale.

Des propositions alléchantes

Entre temps, Isabelle Kocher se voit proposer la place d'Anne Lauvergeon à la tête d'Areva puis Jean-Pierre Jouyet, patron de la Caisse des dépôts et consignations, lui offre sur un plateau la nouvelle Banque publique d'investissement (BPI). Elle décline les deux offres et reste fidèle à son mentor, Gérard Mestrallet.

Sa loyauté et ses talents opérationnels ont payé. Le PDG de GDF Suez la nomme directrice financière du groupe en 2011. Puis des signaux faibles commencent à corroborer la thèse selon laquelle elle deviendrait son bras droit et successeur officiel. Par exemple, en août 2014, alors qu'il doit rencontrer le président de la République, son agenda mentionne qu'Isabelle Kocher l'accompagnera. Un signe manifeste qu'elle est pressentie pour lui succéder. Cette femme, alors âgée de 47 ans, grillerait ainsi la politesse à Jean-François Cirelli, l'ancien président de GDF et numéro deux du groupe.

Successeur officiel

C'est officiel en octobre 2014 lorsque le conseil d’administration, présidé par Gérard Mestrallet, nomme à l’unanimité Isabelle Kocher, directeur général délégué et administrateur, en remplacement de Jean-François Cirelli. Si à ce moment-là, le PDG prend le soin de remercier ce dernier pour le travail fourni depuis la fusion de Suez et de GDF en 2008, il est, dans les faits, bien écarté du groupe, décision entre autre motivée par une mauvaise entente avec Gérard Mestrallet. Jean-François Cirelli était pourtant candidat à la succession de ce dernier.

Au mois de mai, lorsqu'elle s'assiera dans le fauteuil de Gérard Mestrallet, Isabelle Kocher héritera de deux lourdes responsabilités : prendre la suite d'un dirigeant historique et devenir la première femme à diriger une entreprise du CAC 40. 

Astrid Gouzik

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/05/2016 - 17h38 -

Un grand coup de chapeau! Il faut un "grand homme"pour transformer ce groupe gigantesque Bon vent pour cette mission au combien délicate
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle