Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Qui est Fichou, la pépite des composants optiques sélectionnée par le fonds de la Défense?

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Viseurs pour le Rafale, composants pour le robot Curiosity… Fichou, leader français des composants optiques de très haute précision, a conquis les secteurs de la défense et du spatial. Mais aussi Definvest, le fonds d’investissement de la DGA et Bpifrance.

Qui est Fichou, la pépite des composants optiques sélectionnée par le fonds de la Défense?
Les composants optiques de précision de Fichou équipent le Rafale, mais aussi le robot Curiosity..
© Fichou

Mais pourquoi la ministre des Armées Florence Parly s’est-elle rendue à Fresnes, dans les Hauts de Seine, jeudi 26 juillet ? C’est dans cette petite commune de banlieue parisienne qu’est implantée une pépite, Fichou, leader français des composants optiques de très haute précision. Une PME aux 35 salariés et au chiffre d’affaires de 3 millions d’euros l'an dernier qui a tapé dans l’œil de la Défense : le fonds d’investissement - créé par la Direction générale de l’Armement (DGA) et Bpifrance - a décidé d’entrer à son capital à hauteur de 500 000 euros, signant ainsi son second investissement.

Repris par Photonics Group International

Fichou produit et traite des composants optiques de très grande précision : miroirs, hublots, prismes. Ces équipements sont essentiels pour des avions de chasse ou des satellites d’observation. "C’est sous la forme d’un atelier artisanal que Jean Fichou démarra son activité en 1946 à Fresnes", raconte l’entreprise sur son site internet. "La société se spécialise dès sa création sur la réalisation de pièces optiques de haute qualité, qu’elle produit sur la base de spécifications définies par le client." Elle est ensuite reprise en 2014 par Photonics Group International (PGI) créé par Phillippe Gruson, Philippe Goupillleau et Guillaume Dubois.

"Florence Parly se félicite que la France puisse compter sur une société leader dans ce domaine, véritable vitrine du savoir-faire et de l’excellence industrielle de notre pays", indique le ministère des Armées. Abondé à hauteur de 50 millions d’euros, le fonds Definvest a été fondé en novembre dernier à la fois pour doper la croissance des pépites technologiques du secteur de l'armement, mais également pour éviter qu’elles ne tombent entre des mains étrangères... Son premier investissement avait été réalisé au sein de la société Kalray, conceptrice de processeurs intelligents.

Un fonds pour protéger les pépites françaises

Fichou est l’une des rares entreprises françaises à produire et traiter des composants pour l’optronique (optique électronique), le spatial et l’aérospatial. Ses composants sont par exemple déjà intégrés dans les avions Rafale ou encore dans le robot Curiosity qui a exploré la planète Mars. "Fichou s’est imposée comme un acteur industriel stratégique dans le domaine de la défense et du spatial. Son savoir-faire technologique lui ouvre de larges perspectives d’applications dans le domaine médical, de l’industrie ou encore de la recherche." Avec l’aide de Definvest, elle entend développer ses capacités de production, mais aussi d’accroître sa présence à l’international.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle