Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Qui est British Steel, le probable repreneur d’Ascoval ?

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le seul candidat crédible restant pour la reprise de l’aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) est devenu en moins de trois ans le deuxième sidérurgiste britannique derrière Tata Steel. Il est aussi, depuis 2016, présent à Hayange en Moselle.

Qui est British Steel, le probable repreneur d’Ascoval ?
British Steel avait repris en 2016 le site d'Hayange en Moselle. Il pourrait désormais racheter Ascoval à Saint-Saulve (Nord).
© British Steel

Les 270 salariés d’Ascoval seront fixés sur leur sort le 2 mai, date à laquelle le tribunal de commerce de Strasbourg rendra sa décision sur la reprise de l’aciérie nordiste par British Steel, lequel a promis de reprendre tout l'effectif. Le jeune et ambitieux sidérurgiste britannique reste pratiquement seul en lice depuis le retrait de l’offre concurrente de l’italien Calvi, qui n’a pas bouclé son plan de financement et la quasi-élimination des offres du Fonds SecuFund Industry et de Pascal Cochez. Il s’agit d’une énième "dernière chance" de continuité pour Ascoval, après le raté de la reprise par Altifort.

De British Steel à Corus… et de Tata à British Steel

Bien qu’il ait repris le nom du fleuron historique de la sidérurgie britannique privatisé sous Margaret Thatcher en 1988 puis consolidé dans Corus en 1999, British Steel n’a été créé qu’en 2016. L’entreprise est née de la vente de la division produits longs (rails et construction notamment) de Tata Steel Europe[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle