Economie

Qui dit nouveaux boulots, dit... nouveaux bureaux

,

Publié le , mis à jour le 13/08/2018 À 15H00

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Enquête Pour s’adapter au travail collaboratif, les entreprises modifient l’aménagement de leurs locaux. Et font évoluer leur management.

Qui dit nouveaux boulots, dit... nouveaux bureaux
A La Défense, Wavestone a supprimé tous les bureaux fermés et attribués.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Le bureau individuel n’est plus qu’un souvenir, l’open space m’a tué, vais-je survivre au "bench" ? se demande le cadre moderne. Le "bench" (l’établi, en français), c’est ce long bureau façon table d’hôte sur lequel on rassemble une équipe d’une dizaine de personnes qui se font face. Dans la version classique, chacun retrouve chaque matin sa place sur le "bench". Dans des versions plus disruptives (ou plus angoissantes, selon le vécu), la place n’est plus attitrée.

Cet aménagement a pour principal effet de densifier l’espace consacré aux travaux individuels. Y survivre, c’est possible et cela peut même devenir une expérience agréable. Mais tout dépend du nombre de personnes sur le "bench", de leur nomadisme et surtout des superficies dévolues à ce qui ne relève pas du travail solitaire de concentration. Car la révolution du bureau, c’est l’idée qu’il n’y a plus un lieu par collaborateur, mais un lieu par usage ou par type de travail. Ce n’est plus l’individu qui compte, mais sa "tâche". Et si la tâche relève de l’interaction avec d’autres collaborateurs, c’est plutôt autour d’un canapé et d’un écran blanc numérique qu’elle doit être accomplie. Partout en France, on revoit l’organisation des locaux. Une vague qui dépasse les industries de services ou créatives, pionnières en la matière, comme le montre notre plongée dans ce qu’il ne convient déjà plus d’appeler des bureaux.

2 700 collaborateurs sur le campus de Thales

 

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte