Quels sont les responsables de l’actuel pic de pollution ?

Avec l’absence de vent et la présence d'un "couvercle" créé par le froid au sol, le pic de pollution actuel est dû aux émissions locales qui ne peuvent pas se disperser.

Partager
Quels sont les responsables de l’actuel pic de pollution ?

Depuis jeudi 1er décembre, l’Île-de-France connaît un très important pic de pollution aux particules fines. "Il ne s’agit pas d’un pic record, explique Charles Kimmerlin, ingénieur d’études chez Airparif, mais nous n’en avons pas chaque année de cette ampleur." Ce pic est principalement dû à des conditions météorologiques exceptionnelles.

Avec les hautes pressions régnant actuellement sur une partie de la France, il n’y a plus de vent pour chasser la pollution. D’autre part, la température est plus froide près du sol (donc l’air est plus lourd) ce qui créé un plafond bas qui empêche l’évacuation verticale. Dans ces conditions, la pollution actuelle est essentiellement due aux émissions locales, essentiellement celles des véhicules dans l’agglomération parisienne, mais également aux cheminées à bois. Malgré leur petit nombre, leur rôle dans la pollution actuelle n’est pas totalement négligeable. Les seuils d’alerte en particules fines (PM 10) et en dioxyde d’azote sont également dépassés à Clermont-Ferrand, Lyon, Grenoble, Valenciennes ou à Lyon.

Circulation alternée mardi 6 décembre

À Paris, on a assisté au désormais bras de fer entre la ville et la préfecture. Anne Hidalgo, maire de Paris, a mis en place les mesures relevant de sa compétence : gratuité du stationnement résidentiel, des services Vélib’ et Autolib’ pour les nouveaux usagers à la journée. À sa demande, la vitesse a été réduite, en particulier sur l’A86. Et elle avait demandé, en vain, la mise en place de la circulation alternée dès lundi. Elle a finalement obtenu gain de cause lundi après-midi. La mesure sera effective mardi 6 décembre.

Dans ses mesures, Airparif différencie les résultats des capteurs placés sur des axes routiers de ceux placés en retrait, correspondant à la réalité des habitations. Des subtilités qui peuvent expliquer des différences dans les mesures entre Airparif et le site de World Air Quality qui donne des informations très détaillées, en particulier le taux de particules très fines (PM 2.5), les plus dangereuses.

2 Commentaires

Quels sont les responsables de l’actuel pic de pollution ?

Réville
10/12/2016 09h:19

Personne ne parle du rôle des émissions industrielles, pourtant prépondérant et valant à lui tout seul toutes les émissions dues aux transports et (anecdotique) aux combustions de bois. Pourtant la carte des pics de pollution rendue publique recouvre exactement la carte de l'industrie française - hors Marseille, ville plus ventée où la dispersion est plus efficace. A Lyon, des milliers de témoins s'en gaussent sur la toile, les industriels en ont profité pour dégazer : la torchère de la raffinerie a brûlé nuit et jour, dégageant un panache de fumée noire remarquable, les cheminées diverses étaient toutes largement en fonction - et ce n'est pas de la vapeur d'eau... Dans nos pays sujets à un niveau de pollution inacceptable, une seule solution : orienter l'industrie vers des procédés plus propres, développer la filière d'assainissement des rejets - et devenir excellents dans ces métiers-là - et poursuivre les efforts de développement de véhicules plus propres.

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
Pollution de Bohrium
19/07/2018 19h:51

Le plus gros soucis c'est la pollution de Bohrium qui sévit quand la température monte et nos scientifiques n'arrivent pas à affaiblir ce fléau. Comme vous le savez cet élément nous cause l'hépatite C et le Diabète 3. Et en France 32% de la population ont cet inconvénient dans leur corps. Je vais vous transmettre un savoir pour affaiblir considérablement ce Bohrium dans l'air ! Pour cela il suffit que des biologiques créent une humidité d'une fusion de 3 éléments qui sont du Lithium en évaporation, du Néon en condensation et du Hydrogène en humidité. Ils doivent le diffuser au point le plus bas des régions incriminées par ce Bohrium et pendant une période de 3 jours. Par ce fait vous seriez étonné de constater si on analyse cet air que cet élément aura disparut ! La balle est dans votre camps !! Boo Moneno !!

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Environnement

Dépoussiéreur industriel : Filtre à manches FP rectangulaire

FB FILTRATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS