Quelles priorités pour le plan d'investissements à dix ans de l'Etat ?

Jean-Marc Ayrault dévoilera ce mardi 9 juillet un plan d'investissements d'avenir sur dix ans. François Hollande avait indiqué en mai dernier qu'il souhaitait un plan articulé autour de "quatre grandes filières: le numérique, la transition énergétique, la santé et les grandes infrastructures de transport".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Quelles priorités pour le plan d'investissements à dix ans de l'Etat ?

Fixer le cap de la politique industrielle du gouvernement. Jean-Marc Ayrault dévoilera mardi 9 juillet à Paris un plan d'investissements d'avenir sur dix ans.

Le 6 mai dernier, lors d'un séminaire gouvernemental pour lancer l'an II du quinquennat, François Hollande avait chargé son Premier ministre de concocter ce plan. Lors de sa conférence de presse du 16 mai, le chef de l'Etat avait indiqué qu'il souhaitait un plan articulé autour de "quatre grandes filières: le numérique, la transition énergétique, la santé et les grandes infrastructures de transport".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ces investissements seront financés par des crédits européens, des crédits des "investissements d'avenir", des fonds de la Caisse des dépôts et de la BPI, des fonds privés, et "ce que des cessions de participations publiques peuvent procurer comme ressources supplémentaires", avaient alors indiqué François Hollande.

Répondre aux critiques de Delphine Batho

Après le limogeage de Delphine Batho et ses virulentes critiques contre la politique conduite par le gouvernement, l'enjeu de cette annonce sera notamment de montrer que l'environnement n'est pas une "variable d'ajustement", selon les termes de Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre devrait ainsi faire des annonces afin de montrer que la politique environnementale ne se limite pas au budget du ministère de l'Ecologie et que les ambitions écologiques du quinquennat demeurent intactes.

Parmi les mesures envisagées par le gouvernement, le programme de déploiement sur le territoire des compteurs électriques intelligents "Linky" pourrait être accéléré.

Le Premier ministre s'exprimera aussi sur les infrastructures de transport. Il doit annoncer les investissements à réaliser avant 2030, en fonction des arbitrages effectués à partir du rapport de la commission Mobilité 21, remis fin juin. L'hypothèse la plus ambitieuse, "autour du scénario deux" du rapport, a été retenue, a déjà indiqué le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS