Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Quelles priorités pour le plan d'investissements à dix ans de l'Etat ?

, , , ,

Publié le

Jean-Marc Ayrault dévoilera ce mardi 9 juillet un plan d'investissements d'avenir sur dix ans. François Hollande avait indiqué en mai dernier qu'il souhaitait un plan articulé autour de "quatre grandes filières: le numérique, la transition énergétique, la santé et les grandes infrastructures de transport".

Quelles priorités pour le plan d'investissements à dix ans de l'Etat ? © jmayrault - Flickr - C.C

Fixer le cap de la politique industrielle du gouvernement. Jean-Marc Ayrault dévoilera mardi 9 juillet à Paris un plan d'investissements d'avenir sur dix ans.

Le 6 mai dernier, lors d'un séminaire gouvernemental pour lancer l'an II du quinquennat, François Hollande avait chargé son Premier ministre de concocter ce plan. Lors de sa conférence de presse du 16 mai, le chef de l'Etat avait indiqué qu'il souhaitait un plan articulé autour de "quatre grandes filières: le numérique, la transition énergétique, la santé et les grandes infrastructures de transport".

Ces investissements seront financés par des crédits européens, des crédits des "investissements d'avenir", des fonds de la Caisse des dépôts et de la BPI, des fonds privés, et "ce que des cessions de participations publiques peuvent procurer comme ressources supplémentaires", avaient alors indiqué François Hollande.

Répondre aux critiques de Delphine Batho

Après le limogeage de Delphine Batho et ses virulentes critiques contre la politique conduite par le gouvernement, l'enjeu de cette annonce sera notamment de montrer que l'environnement n'est pas une "variable d'ajustement", selon les termes de Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre devrait ainsi faire des annonces afin de montrer que la politique environnementale ne se limite pas au budget du ministère de l'Ecologie et que les ambitions écologiques du quinquennat demeurent intactes.

Parmi les mesures envisagées par le gouvernement, le programme de déploiement sur le territoire des compteurs électriques intelligents "Linky" pourrait être accéléré.

Le Premier ministre s'exprimera aussi sur les infrastructures de transport. Il doit annoncer les investissements à réaliser avant 2030, en fonction des arbitrages effectués à partir du rapport de la commission Mobilité 21, remis fin juin. L'hypothèse la plus ambitieuse, "autour du scénario deux" du rapport, a été retenue, a déjà indiqué le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle