Quel premier bilan pour la Cité de l’objet connecté ?

L’accélérateur industriel a été inauguré le 12 juin dernier par François Hollande. Six mois plus tard, 18 projets sont en cours d’accompagnement. La Cité de l’objet connecté a également noué un partenariat avec un incubateur situé dans la ville d’Austin, au Texas.

Partager
Quel premier bilan pour la Cité de l’objet connecté ?

Voilà bientôt six mois que la Cité de l’objet connecté a été inaugurée . A l’occasion d’un colloque sur les objets connectés , organisé le 3 décembre dernier par la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique (FIRIP), Industrie & Technologies a pu prendre le pouls de cette mini-usine.

Pour rappel, la structure angevine a été conçue pour permettre aux porteurs de projets de passer le plus rapidement possible à l’industrialisation et à la commercialisation de leurs produits, en passant par la phase de prototypage. Pour parvenir à cet objectif, 2,1 millions d’euros d’investissement en machines ont été programmés.

18 projets en cours d’accompagnement

« Nous nous étions fixés 20 projets à la fin de l’année 2015, et nous en comptons aujourd’hui 18. Donc nous ne sommes pas très loin de la cible initiale », annonce satisfait Thierry Sachot, directeur d’Eolane et président de cet accélérateur industriel. Dans les détails, dix projets sont actuellement en cours de développement dans l’espace Fablab, tandis que huit autres se trouvent à l’étape "industrialisation".

Parmi les projets incubés dans la partie Fablab, Thierry Sachot cite SmartZeroes, qui développe une « machine à remonter le temps », un thermostat connecté ou encore le paquet de cigarettes connecté Lowiee. Concernant les projets en phase d’industrialisation, le directeur de la Cité donne peu de détails. On sait toutefois que la start-up Qowisio, à l’origine d’un réseau bas débit pour les objets connectés, figure parmi eux. Même chose pour les porteurs du projet Hector, un thermomètre connecté intégrant des fonctions d’hygrométrie, qui doivent livrer 3 000 unités après une campagne de financement participatif menée sur Kickstarter. Orange et Harmonie mutuelle, tous deux actionnaires de la structure, plancheraient également sur une présérie, dont la nature n’a pas été révélée. Plus loin, dans une zone réservée au personnel, des techniciens manipulent une machine Siemens qui permet d’imprimer des composants électroniques. « Nous devons imprimer 900 cartes. C’est la première vraie série que nous réalisons ici », précisent-ils sans dévoiler toutefois le nom des entreprises à l’origine de cette commande.

Un partenariat avec la ville d’Austin

La Cité de l’objet connecté cherche à rayonner à l’international, notamment au travers du partenariat noué avec la ville d’Austin, au Texas : « Nous allons envoyer 12 de nos start-up là-bas pour qu’elles développent leur projet sur le territoire américain », indique le patron d’Eolane. Tous les trois mois, trois porteurs de projets pourront utiliser une partie des locaux de l’incubateur local Capital Factory. Thierry Sachot et ses équipes étudient actuellement les candidatures. Ils espèrent pouvoir démarrer cet échange, soutenu par les villes Angers et Austin, dès le début de l’année 2016. En attendant que les premières start-up sélectionnées traversent l’Atlantique, c’est le maire d’Austin, Steve Adler, qui a fait le déplacement. Il visitait hier pour la première fois la mini-usine.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS