Tout le dossier Tout le dossier

Quel impact pour PSA d’une sortie du CAC 40 ?

Le cours de bourse du constructeur automobile PSA pourrait pâtir de son éjection de l'indice CAC 40. Mais pas forcément à long terme.

Partager
Quel impact pour PSA d’une sortie du CAC 40 ?

La sortie du CAC 40 sera-t-elle le dernier coup de grâce porté au groupe français en pleine tourmente ? Selon un rapport d’Exane BNP Paribas, PSA Peugeot Citroën pourrait en effet ne plus faire partie des quarante premières valeurs de la bourse de Paris à partir du mois prochain. En cause, la chute astronomique de sa capitalisation boursière. PSA a en effet perdu plus de 70 % de sa valeur depuis le début 2011.

Ejecté de l’indice phare du marché parisien, l’action PSA perdrait alors fortement en visibilité pour les investisseurs. Notamment auprès des fonds spécialisés dans les valeurs du CAC 40.

"La sortie du CAC 40 peut avoir un effet négatif mécanique sur le cours de l’entreprise", estime Eric D’Aillières, le directeur général de la société de gestion Invest Securities. "Une partie des investisseurs, dont les produits s’appuient sur les valeurs du CAC 40, n’ont en effet plus de raison de posséder ces titres."

De même, les intervenants étant plus nombreux sur les valeurs du CAC 40, la relégation dans les indices inférieurs peut aussi engendrer un effet négatif sur la liquidité du titre. Sans compter l’impact, plus difficilement quantifiable, sur l’image de marque de l’entreprise qui ne peut plus se targuer de faire partie du club très fermé des plus grandes entreprises françaises.

Ces effets négatifs ne durent toutefois pas forcément très longtemps. Des entreprises comme Thales, sorti du CAC 40 en 2006, et Casino, en 2005, ont vu leur cours de bourse repartir à la hausse peu de temps après leur éjection.

"Les effets négatifs peuvent être compensés par la valeur objective du bien", remarque Eric D’Aillières. Les fonds indexés sur le CAC 40 peuvent en effet avoir tendance à surreprésenter les valeurs les plus performantes du CAC 40 dans leur portefeuille (LVMH, Pernod-Ricard, etc.), au détriment des plus faibles (PSA, Alcatel-Lucent, etc.). Avec pour effet d’accentuer la chute de ces dernières.

Le fait de sortir du CAC 40, pour une entreprise comme PSA dont la capitalisation a chuté, peut donc lui permettre de se détacher de l’influence des grosses valorisations. Et de retrouver des couleurs, si elle arrive à retrouver la confiance des investisseurs.

1 Commentaire

Quel impact pour PSA d’une sortie du CAC 40 ?

deck614
22/08/2012 10h:45

« Quand on change de niveau de vie, on change d’amis » peut s’appliquer à une entreprise…
La pression simili-paparaziesque du CAC40 n’est pas forcément recherchée par tout le monde : le calme de la capitalisation « discrète » - sans parler du confort de ne pas être coté en bourse du tout ! – sont aussi appréciés pour se ressourcer ou affiner sa stratégie, sans subir la pression « des stars ». La bourse ne donne pas la valeur globale de votre entreprise, encore moins sur les 10 prochaines années, elle donne une valeur « de cœur » instantanée.
PSA (je veux dire Peugeot - Citroën, Panhard, etc. étant des marques du groupe) n’est pas un terminé, loin s’en faut : oui sa valeur objective est grande. Ses moteurs se vendent très bien aux autres constructeurs, Citroën a une gamme magnifique et la qualité est au rendez-vous. Mais cela s’entretient : il ne faut jamais se croire définitivement assis. Ainsi, par exemple, l’hybride a couté cher en investissement et son prix de revient est peu adapté à la crise (en gros il y a 2 moteurs par véhicule). Aussi, le design rigide et peu signifiant de certains modèles, le confort parfois « peu français » du bas de gamme (si ces mots sont durs, c’est pour remuer PSA qui est capable de faire beaucoup mieux) est-il vraiment adapté, disons, au moins, au marché européen ? Ne manque-t-il pas une transmission intégrale, etc. dans la gamme ? Un spécialiste de la mécanique comme PSA doit s’intéresser à tous ces domaines, qui font la fortune de ses concurrents germaniques, aidés par des organismes de recherche performants et pertinents. Ces derniers ont cruellement manqué à la France, toutes les opinions de notre pays – les investisseurs en particulier- ayant classé l’ingénierie mécanique dans les domaines moribonds, ce qui est une erreur. J’espère qu’elle est rattrapable, grâce à notre potentiel inventif…

Réagir à ce commentaire

PARCOURIR LE DOSSIER

Auto

PSA : 550 postes pourraient être sauvés

Quotidien des Usines

Le sort de PSA Aulnay sur la table

Auto

Les principales déclarations de la remise du rapport Sartorius sur PSA

Auto

Le rapport Sartorius valide le plan d'économies de PSA avec des réserves

Auto

"C’est la stratégie de Philippe Varin qui est remise en cause par Sartorius"

Auto

PSA quitte le CAC 40, Solvay prend sa place

Auto

Vers un rapprochement PSA-Chevrolet

Quotidien des Usines

L’été noir de PSA

Auto

Les transferts de production entre Opel et PSA, objets de rumeurs

Quotidien des Usines

Philippe Varin lance la mission de reconquête pour Aulnay

Investissements industriels

Plan Rebond 2015 : la nouvelle bouée de secours de PSA

Auto

Devant le siège, les syndicats maintiennent la pression sur PSA

Quotidien des Usines

PSA Aulnay : "La ville n’a pas dit son dernier mot !"

Auto

Le cash, clé des négociations entre l’Etat et PSA

Constructeurs

BMW aurait mis fin à sa coentreprise avec PSA

Constructeurs

L’Etat s’empare du dossier PSA

Auto

Dix points pour sauver Opel

Auto

PSA va supprimer 8 000 emplois en France

Quotidien des Usines

"PSA nous a menés en bateau"

Auto

La folle journée de PSA

Quotidien des Usines

Le site PSA de Poissy touché par 700 suppressions de postes

Quotidien des Usines

PSA : les ouvriers abattus débraient à Aulnay

Auto

Philippe Varin (PSA) : "Pas de licenciements secs mais une solution pour chacun"

Éco - social

Arnaud Montebourg rappelle le "devoir" de PSA vis-à-vis de la nation

Auto

PSA, le constructeur qui a fermé dix usines en six ans

Editorial

Le dilemme de PSA : du premium ou des volumes

Auto

Le conseil de surveillance de PSA soutient Varin et sa stratégie

Constructeurs

Michel Sapin promet le soutien de l’Etat dans le dossier de PSA Aulnay

Auto

PSA prévoit de nouvelles mesures d’économies

Quotidien des Usines

Comité sous tension chez PSA

Auto

Automobile : Comment bien fermer Aulnay ?

Auto

Automobile : PSA en quête de cash

Auto

PSA Aulnay, usine paradoxale

Auto

PSA Aulnay et Opel Bochum, nouveaux Vilvoorde ?

Auto

"Tous les signaux nous emmènent vers la fermeture de PSA Aulnay"

Quotidien des Usines

PSA pourrait annoncer la fermeture de l’usine d’Aulnay fin juillet

Auto

PSA a reçu plusieurs offres pour Gefco

Quotidien des Usines

Le plan de départs de PSA cale

Auto

PSA vend son siège

Auto

PSA - GM, la nouvelle alliance

Auto

PSA envisage des restructurations

Auto

Automobile : pourquoi PSA a besoin d’un partenaire

Editorial

208 : le modèle que Peugeot ne peut pas rater

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS