L'Usine Auto

Quel est le profil de Luca de Meo, patron de Seat et favori pour devenir directeur général de Renault ?

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vu sur le web Réuni mardi 10 décembre, le conseil d'administration de Renault aurait finalement sélectionné son nouveau directeur général. Luca de Meo, président de Seat, serait le candidat favori.

Quel est le profil de Luca de Meo, favori pour devenir directeur général de Renault ?
Luca de Meo préside le comité exécutif de Seat (marque du groupe Volkswagen) depuis 2015.
© Seat / CC BY-SA 4.0

Qui sera le successeur de Thierry Bolloré ? Le groupe Renault espère trouver un nouveau directeur général pour la fin de l’année 2019. Mardi 10 décembre, le conseil d’administration de l’entreprise était réuni. Selon plusieurs sources, les administrateurs auraient finalement sélectionné un nouveau patron.

"Ce sera Luca de Meo"

Luca de Meo, président du comité exécutif de Seat (marque du groupe Volkswagen) depuis 2015, aurait obtenu les faveurs du conseil, selon des sources concordantes citées par La Tribune. "Luca de Meo est le candidat préféré du conseil d'administration" et “ce sera Luca de Meo”, ont déclaré deux personnes anonymes proches du dossier à l’issue de cette réunion.

Le dirigeant italien faisait déjà partie de la “short list” de favoris élaborée par les administrateurs. Les rumeurs évoquaient aussi d’autres noms : Clotilde Delbos, directrice générale par intérim ; Patrick Koller, dirigeant franco-allemand de Faurecia ; ou même, Henri Poupart-Lafarge, le patron d’Alstom.

Une longue expérience dans le secteur

Même s’il n’est pas né en France, Luca de Meo a l’avantage d’une longue expérience dans l’industrie automobile. Âgé aujourd’hui de 52 ans, il a débuté sa carrière chez Renault avant de travailler à Toyota Europe puis Fiat et finalement le groupe Volkswagen. “Luca de Meo a ensuite rejoint le Groupe Volkswagen en 2009 en tant que directeur du marketing, à la fois pour les voitures particulières de la marque Volkswagen et pour le groupe Volkswagen”, retrace sa biographie. Il a ensuite assumé des responsabilités au sein du constructeur automobile allemand. Autre atout important : il serait le favori du président de Renault, Jean-Dominique Senard.

Ces informations doivent être considérées avec prudence. Renault n’a fait aucune annonce publique sur le sujet. Une décision pourrait être communiquée fin 2019 ou début 2020. Quel que soit le choix final, l’élu(e) devra mener d’importants chantiers, dont la relance de l’alliance avec Nissan.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte