L'Usine Energie

« Que les pollueurs paient ! »

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

« Que les pollueurs paient ! »
Anote Tong, le président de l’île Kiribati, qui risque d’être submergée à cause du réchauffement climatique.
Quelque 150 chefs d’État sont venus s’exprimer en ouverture de la COP 21. Il y avait, bien sûr, les grands de ce monde, Barack Obama, Vladimir Poutine, Xi Jinping… Leurs discours truffés de belles promesses et teintés de repentance ne sont pourtant pas ceux qui auront marqué les premiers jours de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, au Bourget (Seine-Saint-Denis). Non, ce sont plutôt les dirigeants de pays pauvres et de petits États insulaires qui ont marqué les esprits, en lançant des appels au secours vibrants. 44 micro-états menacés de disparition « D’ici à 2030, certaines communautés insulaires ne seront plus là […]. Je ne sais pas quels sont les mots à dire aux pays industrialisés pour qu’ils comprennent que nous sommes en danger », a[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte