Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

… que l’aéro absorbera toutes les reconversions

Publié le

… que l’aéro absorbera toutes les reconversions © D.R. ; airbus

Les besoins d’ingénieurs aéronautiques en développement diminuent avec la fin des grands programmes. Le secteur peut-il trouver une place à chacun d’entre eux ? Les programmes de remotorisation que sont l’A 320neo et l’A 330neo, ainsi que les encore hypothétiques A 380neo et ATR de 90 places, pourraient pourvoir un certain nombre de postes. Les activités aval de l’aéronautique (production, maintenance des avions et des chaînes de fabrication, services support aux compagnies aériennes…) permettront aussi de garantir certaines reconversions. Les transferts vers d’autres secteurs d’activités, avec des briques technologiques semblables, semblent pourtant inévitables. Ingénieristes et collectivités locales cherchent à créer des passerelles vers la santé, l’automobile, le naval ou encore l’agriculture. Dans la région de Toulouse, cette diversification forcée a même ses partisans, qui y voient le moyen de rendre le territoire moins dépendant d’Airbus.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus