Que faut-il attendre de la visite d'Emmanuel Macron en Inde ?

Du vendredi 9 au lundi 12 mars, Emmanuel Macron se rend en Inde pour une visite d'Etat. L'occasion pour le président français et les chefs d'entreprise l'accompagnant de mener à bien de nouveaux partenariats commerciaux. L'énergie sera au centre des discussions entre les deux pays. Trois dossiers devraient prédominer lors de ces rencontres.

Partager
Que faut-il attendre de la visite d'Emmanuel Macron en Inde ?

Emmanuel Macron se rend du 9 au 12 mars en Inde pour une visite d’Etat. Le président français part avec une délégation de chefs d’entreprises dans l’espoir de renforcer les partenariats commerciaux entre les deux pays. Si les exportations françaises vers l’Inde ont bondi de 30 % en 2017 selon les chiffres officiels, du progrès reste à faire pour peser davantage dans cette région stratégique. L’Inde n’est en effet que le vingtième fournisseur de la France et son dix-huitième client.

Emmanuel Macron poursuit la diplomatie verte

L’un des moments forts de la visite se déroulera le samedi 10 mars avec le premier sommet de l’Alliance solaire internationale que coprésideront Emmanuel Macron et Narenda Modi, le premier ministre indien. Cette initiative, imaginée par la France et l’Inde lors de la COP21 en 2015, a pour but d’équiper en énergie solaire les 121 pays situés entre le tropique du Cancer et le tropique du Capricorne.

Dimanche 11 mars, les deux hommes politiques inaugureront également Mirzapur, la plus large centrale solaire de l’Uttar Pradesh, l’Etat indien le plus peuplé. Avec une capacité de 75 megawatts, cette centrale a été bâtie par la filiale Solairedirect du groupe français Engie.

Emmanuel Macron a fait de la “diplomatie verte” l’une de ses spécialités lors des rencontres internationales. Plusieurs dirigeants d’entreprises concentrés sur les énergies renouvelables accompagneront ainsi la délégation, à l’instar de Voltaia et Enekio. Les filiales dédiées de grands groupes seront aussi représentés : le CEA et Blue Solutions du Groupe Bolloré ou SunPower de Total.

Un projet d’accord plus discret sur le nucléaire

Emmanuel Macron insiste beaucoup sur les énergies renouvelables. Plus discrètement, le nucléaire va aussi faire partie des sujets de conversation lors de la visite présidentielle. Les deux pays doivent ainsi négocier sur un accord à propos de la construction de six EPR à la centrale de Jaitapur, au bord de la mer d’Arabie. Chaque EPR devrait porter une capacité de 1650 megawatts. Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF, nous expliquait en janvier que l’entreprise française n’interviendrait sur ce projet qu’en qualité d’ingénieriste.

Des incertitudes dans le domaine de la défense

Beaucoup d’attentes résident dans la possibilité de signer de nouveaux contrats dans le secteur de la défense. Après une commande de 36 Rafale en 2016, la France espère vendre davantage de Rafale, des hélicoptères Panther d’Airbus, des pièces d’artillerie Nexter et des sous-marins Scorpène. Toutefois, les sources divergent sur la possibilité ou non pour la France de recevoir de nouvelles commandes.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS