Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Quatrième usine marocaine pour Lear Corporation

, , , ,

Publié le

C'est sur la zone franche Atlantic Free Zone de Kénitra que l'américain Lear Corporation va construire son usine de production de faisceaux de câbles et composants pour automobile de niveau international. Ce site devrait créer environ 700 emplois.

Quatrième usine marocaine pour Lear Corporation © invest.gov.ma

Et de quatre pour Lear Corporation ! Le groupe américain est en train de construire une nouvelle usine d'équipement automobile au Maroc à Kénitra sur la zone franche AFZ située sur la commune d'Amer Saflia. Lear exploite déjà trois usines dans ce pays. Deux sont localisées à Tanger. Elles sont spécialisées dans la production de systèmes de câblage électrique et de sièges automobiles. La troisième se trouve à Rabat. Elle fournit des produits électroniques tels que des chargeurs de batterie et des modules d'interface aux constructeurs automobiles européens tels que BMW, Renault et Volkswagen.

Mariano de Torres, vice-président chez Lear des produits électriques et électroniques pour les régions Europe et Afrique se dit  "ravi de travailler avec la plateforme Atlantic Free Zone Investment de la société MEDZ et le fonds d'investissement Foncière Chellah, basés au Maroc". Lear Corporation, l'un des plus importants fournisseurs mondiaux de sièges automobiles et de systèmes de gestion de l'alimentation électrique.

Avec une panoplie d'avantages et d'exonérations en tous genres, Atlantic Free Zone dont le développement a été en partie assuré par la promoteur espagnol Edonia World vise à devenir une des premières plateformes industrielles intégrées de dernière génération au Maroc. Ouverte en 2012, elle complète notamment les zones franches de Tanger (TFZ et la future Automotive City) ou Nouaceur-Casablanca. La zone franche de Kénitra où est présent aussi Saint-Gobain Sekurit cible notamment l’équipementerie automobile, les activités connexes, l’export, la logistique industrielle ainsi que les services support à l’industrie (maintenance, bureaux d’études, centres d’affaires, etc.). Outre Lear, de nouveaux fabricants de faisceaux automobiles comme Yazaki, Sumitoni, ou Leoni sont présents au Maroc en raison de ses bas coûts de main d'œuvre. Yazaki concurrent de Lear est déjà basé lui aussi à Kénitra mais pas sur la zone franche.

Une première étape d’un programme d’investissement bien plus vaste

Prévu sur une superficie totale de 345 ha, le parc de Kénitra est divisé en deux parties indépendantes : la zone franche proprement dite, qui occupe environ les deux-tiers du projet soit 198 ha et une zone libre, qui occupe le tiers restant soit 147 ha.

Basé à Southfield, dans le Michigan, Lear comme tous les grands équipementiers a été très affecté par l’effondrement du marché automobile mondial lors de la crise financière. En juin 2009, il s'était mis sous la protection de la loi des faillites (Chapter 11). Depuis l'entreprise qui compte 113 000 employés travaillant dans quelques 207 établissements répartis dans 36 pays s'est redressé. En 2011, elle a affiché un chiffre d'affaires de 14.1 milliards de dollars pour 540 millions d'euros de bénéfice net.

Nasser Djama

 

 


Agrandir le plan

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle