Quatre roues sur la plage : la Renault 4 Plein Air, contre vents et marées

Pierre Monnier ,

Publié le

Notre série d'été vous emmène (re)découvrir les modèles emblématiques de voitures pour partir à la plage. Deuxième épisode avec la Renault 4 Plein Air, la concurrente méconnue de la Citroën Méhari. Produite de 1968 à 1970, cette série limitée n’a pas réussi à trouver son public.

La fiche d'identité de la Renault 4 Plein Air
Années de production : 1968-1970
Sites de production : Colombes (Hauts-de-Seine)
Nombre d'exemplaires produits : Moins de 600 sur les 8 135 424 Renault 4 produites

La Renault 4 a connu un énorme succès dès sa présentation en 1961 qui n'arrêtera qu’avec la fin de la production en 1992. La grande spécificité fut de proposer des éditions limitées du modèle. La R4 parisienne, longtemps plébiscitée par les utilisateurs, laissa la place à un projet innovant. Nous sommes en 1968, un vent d’idées nouvelles souffle sur la France et les ingénieurs de Renault imaginent une voiture ouverte au vent. Pas de portière, pas de toit, la Plein Air est née.

La Renault 4 Plein Air est résolument tourné vers la ballade et les vacances. D’ailleurs, la campagne promotionnelle de la voiture la montrera souvent mise en scène sur la plage. Cette voiture sera modifiée par la société Sinpar, qui colle parfaitement à l’esprit du modèle car le nom de l’entreprise, spécialisée dans la transformation automobile, vient du terme "sans pareil".

La Renault 4 Plein Air ne resta pas longtemps révolutionnaire. Dans le même temps, Citroën sort sa fameuse Méhari. La voiture de plage devient un genre à part entière. La concurrence aura raison de la série limitée de la marque au losange. Il faut avouer qu’avec un prix de départ de 8 990 Francs, la Citroën Méhari se vendait mieux. Avec une facture de 2 000 Francs de moins, la rivale a connu un succès beaucoup plus flagrant que la Renault 4 Plein Air.

La fabrication cesse définitivement en 1970, mais l’esprit Plein Air perdure. Renault proposera un kit permettant de retirer les portières des Renault 4L. Le résultat fait forte impression. Pour sa part, la Plein Air servira de support à l’élaboration d’une autre voiture de plage, la Renault Rodéo.

En 2005, le designer américain Kayvan Naderi conçoit une nouvelle Renault 4, baptisé ReFour. Plus moderne, on reconnait tout de même le capot en longueur et le hayon qui tombe droit. Ce projet n'était pas dirigé par Renault, néanmoins, l’idée d’un retour d’un modèle mythique aurait sûrement fait son effet face aux Fiat 500 et Citroën DS de retour sur le marché.

Le concept ReFour : 

Et son inspiration, la Renault 4 d'origine (photos extraites du livre "La R4 de mon père", paru aux éditions ETAI) : 

Une vidéo avait été réalisée pour promouvoir le modèle en 1968 :

Pierre Monnier

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte