L'Usine Auto

Quatre roues sur la plage : la Matra-Simca Rancho, la baroudeuse

, , ,

Publié le

Notre série d'été vous emmène (re)découvrir les modèles emblématiques de voitures pour partir à la plage. Dernier épisode aujourd'hui avec la Matra-Simca Rancho. Produite entre 1977 et 1983, cette voiture est à l'avant-garde car elle préfigure le futur Renault Espace mais rappelle également la mode actuelle des crossovers et SUV type Renault Captur ou Peugeot 2008.

Dans les années 70, la marque Matra, associée avec Simca, veut élargir sa gamme et sortir du créneau un peu trop bouché des voitures de sport. A l'origine, le concepteur des véhicules Philippe Guédon propose l'idée d'une "voiture verte" pour répondre aux attentes d'un public "baba cool". Pas vraiment partant, le patron de Matra, Jean-Luc Lagardère, finit par accepter en précisant qu'il faut faire "vite et économique". 

DE LA MATRA-SIMCA À LA TALBOT-MATRA

Philipe Guédon relève ce défi, utilisant différents élements déjà existants de la Simca 1100 et le "moteur Poissy" hérité des Simca-Chrysler (seul le module arrière réalisé par Matra est orginal) réduisant d'autant les investissements nécessaires à la production de ce véhicule : "la recette du pain perdu appliquée à l'automobile", résume avec humour et fierté son concepteur.

Commercialisée en 1977 sous la marque Matra-Simca, la Rancho porte à partir de 1979 la marque Talbot-Matra, suite à l'intégration de Simca au sein du groupe PSA. Jusqu'en 1984, date de l'arrêt de sa production, la Rancho sera déclinée dans de nombreuses versions ("Grand Raid", "Loisir", "Découvrable"...). Elle sera même adaptée par le couturier André Courrèges (voir photos ci-dessous) dans une déclinaison qui restera toutefois dans les cartons.

grande soeur de l'Espace et grand-père des crossovers

Au total, la Rancho sera écoulée à 56 457 exemplaires, soit plus du double des prévisions de Matra qui anticipait 25 000 ventes. Surtout, ce véhicule marquera le début du lancement de véhicules "différents" et reste considéré comme le premier ludospace. Les ingénieurs à l'origine du Rancho plancheront bientôt sur un tout nouveau concept de monospace.... c'est le début de l'aventure Espace, que récupère Renault peu après le retrait de PSA du capital de la division automobile de Matra en 1983.

La fiche d'identité de la Matra-Simca Rancho
Années de production : 1977-1983
Sites de production : usine de Poisy pour la base de Simca 1100 puis usine Matra de Romorantin
Nombre d'exemplaires produits : 56 457

 

Au-delà de cette filiation et avec son look de "baroudeuse", la Rancho préfigure également la mode actuelle pour les SUV et crossovers type Renault Captur ou Peugeot 2008. Comme ces faux 4x4, la Rancho ne sera d'ailleurs jamais déclinée en version quatre roues motrices, la faute à la plate-forme de la Simca 1100 qui ne pouvait pas accueillir une telle transmission.

La Rancho en version "Loisir" sur le thème du nautisme.

A la pêche sur le toit de la Rancho version André Courrèges, dans une livrée totalement blanche, la couleur fétiche du couturier

La plupart des anecdotes et photos utilisées dans cet article proviennent du libre "La Rancho de mon père" paru aux éditions ETAI

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte