Quatre questions que vous vous posez sur le blocage des dépôts pétroliers

Le gouvernement a pris une mesure d’urgence suite au blocage de plusieurs dépôts pétroliers dans l’ouest de la France. Il rencontre lundi 2 décembre des représentants des entreprises du bâtiment et des travaux publics. Retour sur les causes et l’impact de leur mobilisation.

Partager
Quatre questions que vous vous posez sur le blocage des dépôts pétroliers

Pourquoi ?

Les entrepreneurs du BTP s’opposent au projet du gouvernement de supprimer, dans la Loi de Finances pour 2020, l'exonération de taxe dont ils bénéficiaient jusqu'à présent pour le gasoil non routier (GNR). Ce carburant est utilisé pour les engins de chantier, et bénéficie d’une réduction de près de 50 centimes par litre par rapport au gasoil routier.

Le secteur bloque donc depuis jeudi 28 novembre, dans l'Ouest de la France, des dépôts pétroliers. Ils disent s’attendre à une hausse de 10 % d'impôts supplémentaires sur leur chiffre d'affaires, et entendent faire céder le gouvernement, qui avait déjà reculé sur la suppression de cette niche fiscale il y a un an, en pleine crise des Gilets jaunes.

Le gouvernement propose désormais une augmentation progressive de la fiscalité, étalée de juillet 2020 à janvier 2022, ainsi que des mesures de compensation, comme un dispositif de suramortissement pour l’acquisition d’engins de chantier utilisant un carburant alternatif au GNR. Quid de l’électrique ? Seuls "trois modèles d’engins électriques sur le marché (une mini-pelle, une chargeuse et un élévateur)" existeraient sur le marché, selon une étude réalisée par la Fédération Nationale des Travaux Publics.

Quel impact ?

Les professionnels du BTP bloquaient encore, à l’aide de camions et d'engins de chantier, lundi 2 décembre matin les dépôts pétroliers de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, Brest, Lorient, Le Mans. Des difficultés d'approvisionnement dans les stations-services ont été constatées localement, également en raison d’usagers ayant voulu anticiper une potentielle pénurie en constituant leurs propres réserves. Certaines stations-services ont été malgré tout contraintes de fermer. Le Finistère serait le plus touché, selon une carte collaborative proposée par le quotidien Le Télégramme.

Que propose le gouvernement ?

"Considérant que l'approvisionnement national en carburant est gravement perturbé par un mouvement social bloquant l'accès à de nombreux sites de dépôts pétroliers", le gouvernement a pris une "mesure d'urgence" afin de fluidifier les livraisons. Un arrêté a été publié samedi 30 novembre au "Journal Officiel". Il autorise jusqu'à mercredi 4 décembre inclus, les transporteurs d'hydrocarbures à dépasser au maximum de deux heures la durée de conduite journalière. La durée maximale de conduite hebdomadaire pourra, elle, être dépassée dans la limite de huit heures.

Quel est le calendrier ?

Des représentants des entreprises du bâtiment et des travaux publics sont invités à Paris à une réunion lundi 2 novembre à 11 heures avec le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire. Certains professionnels du BTP exigeaient pour leur part une entrevue avec le Premier ministre Edouard Philippe.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Bâtiment Travaux publics

Escabeau isolant Pro Intensif

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS