Quatre morts et sept disparus après le naufrage d'un remorqueur du groupe Bourbon

Le remorqueur Rhode du groupe Bourbon a coulé le 26 septembre. Tandis que les opérations de recherche se poursuivent, trois marins sur 14 ont été sauvés, repérés en mer par un Falcon 50 de la Marine nationale. Un corps a été repêché le 30 janvier, et trois autres le 1er octobre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Quatre morts et sept disparus après le naufrage d'un remorqueur du groupe Bourbon
Le remorqueur Rhode du groupe Bourbon a coulé le 26 septembre.

Actualisation du mercredi 2 octobre : La préfecture de Martinique a annoncé la découverte de trois nouveaux corps de marins du remorqueur Bourbon Rhode qui a coulé dans l’océan Atlantique le 26 septembre. Les dépouilles ont été retrouvées entre le 30 septembre et le 1er octobre. Le bilan provisoire du naufrage s’élève à trois membres d’équipage rescapés, quatre morts et sept disparus. Les trois rescapés ont été légèrement blessés mais leurs jours ne sont pas en danger. Les recherches se poursuivent pour retrouver le reste de l’équipage mais les chances de survie deviennent extrêmement faibles selon la préfecture.

Après le naufrage d’un remorqueur au large de la Martinique, les recherches se poursuivent. Baptisé Rhode, le navire battait pavillon luxembourgeois pour le groupe français Bourbon, spécialiste des services maritimes pour les plateformes pétrolières.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le remorqueur Bourbon Rhode embarquait 14 marins lorsqu’il a coulé jeudi 26 septembre. Le navire se situait à proximité de l’ouragan Lorenzo de catégorie 4 lorsqu’il a signalé être en difficulté à 1 200 miles (2222 kilomètres) de la Martinique et à 60 miles nautiques (111 km) de l’œil de l’ouragan. “Depuis la réception de l’alerte, le centre régional opérationnel de sauvetage et de surveillance Antilles-Guyane (CROSS AG) coordonne les opérations de sauvetage”, indique le gouvernement.

Le canot de sauvetage repéré par un Falcon 50

Des moyens importants ont été déployés pour secourir l’équipage du bateau dans des conditions météorologiques difficiles. La zone a été survolée par un Falcon 50 de la Marine nationale dépêché de Brest (Finistère). L’avion a permis de repérer un canot de sauvetage semi-rigide avec trois hommes à bord. Ces derniers ont ensuite été récupérés par un navire marchand envoyé sur place.

(Le canot de sauvetage semi-rigide repéré par la Marine nationale. Crédit : Marine nationale)

“Les trois marins sont actuellement pris en charge par le support médical du navire de commerce ayant porté assistance et sont actuellement en observation”, précisait le groupe Bourbon dans un communiqué le 29 septembre.

Huit marins portés disparus

Le 30 septembre, le corps d'un marin avait été repêché. Ce 1er octobre, ce sont trois autres corps sans vie qui ont été retrouvés. Sept marins restent portés disparus. Un important dispositif est déployé pour tenter de les retrouver. Le Falcon 50 de la Marine nationale poursuit ses rotations, soutenu par un avion de type Hercules C 130 des gardes côtes américains. La frégate de la Marine, accompagné de l'hélicoptère "Panther" coordonne le quadrillage de près de 40 zones de recherche.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS