Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Quatre industriels pourraient faire une offre sur Doux

, , , ,

Publié le

Exclusif Les groupes LDC, Glon et Tilly-Sabco ont déjà manifesté leur intérêt, tandis que le secteur coopératif étudie la possibilité de faire une offre avant la date limite du 2 juillet.

Quatre industriels pourraient faire une offre sur Doux © D.R. - Doux

A quelques jours du dépôt des offres de reprises totales ou partielles du groupe Doux fixé au 2 juillet par les administrateurs judiciaires, les candidats potentiels commencent à sortir du bois. Selon plusieurs sources, quatre industriels français étudieraient le dossier de près.

Les groupes concurrents volaillers LDC et Tilly-Sabco auraient déjà visité plusieurs sites industriels du fabricant depuis le début de la semaine afin de se positionner. Le premier est le leader français de la volaille, notamment avec les marques Loué, Le Gaulois et Maître Coq. Le second, implanté à Guerlesquin dans le Finistère, est spécialisé dans l’exportation de poulets congelés vers le Moyen-Orient. C’est un concurrent direct de Doux sur ce secteur.

Troisième acteur intéressé par les actifs de Doux, le groupe breton Glon, le spécialiste de l’alimentation animale et des ovoproduits, détenu par Sofiprotéol depuis 2007. Le groupe, situé en amont de la filière avicole, serait attendu vendredi dans les usines du groupe.

Le secteur coopératif ne serait pas en reste. Une offre groupée émanant de plusieurs acteurs comme Terrena et sa filiale Gastronome, numéro deux français de la volaille, ainsi que le groupe breton Triskalia (avec sa marque Ronsard), serait également à l’étude.

Enfin, le bourguignon Duc pourrait faire office d’outsider. Indiquant "s’atteler à trouver des synergies dans le secteur et étudier toutes les opportunités", il pourrait cependant être handicapé par un manque de financements, dû à des difficultés anciennes. Quant aux industriels brésiliens de la volaille, selon nos informations, aucun n’aurait pour l’instant manifesté son intérêt.

Un comité central d’entreprise extraordinaire se tiendra à Châteaulin (Finistère), siège du groupe Doux, le 29 juin.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • DOUX à CHATEAULIN (29155)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus