Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quarante navires en rade au large de Fos et de Lavéra

Publié le

Dans le conflit qui oppose le personnel CGT du Port autonome de Marseille (PAM), les autorités du PAM et GDF, chacun campe sur ses positions. Conséquence, la grève démarrée le 14 mars se poursuit sur les bassins pétroliers et chimiques.

En signe d'ouverture, le personnel du Port Autonome de Marseille (PAM) qui était en grève depuis le 14 mars à l'appel de la CGT, a voté pour une reprise du travail vendredi sur les terminaux marchandises de Fos (Bouches-du-Rhône), à 50 km de Marseille, et dans la cité phocéenne même. Mais en décidant, dans le même temps, de poursuivre le mouvement sur les bassins pétroliers et chimiques, il a souhaité montrer qu'il ne céderait pas sur l'essentiel. Depuis 9 jours, la CGT qui revendique d'obtenir l'emploi d'agents portuaires sur le futur terminal méthanier de GDF à Fos-sur-Mer, dont la construction s'achèvera fin 2007 s'oppose à GDF, qui insiste pour employer son propre personnel pour « des raisons évidentes de sécurité ». Le syndicat a commencé par refuser de signer le protocole de sortie de crise négocié dans la nuit de mardi à mercredi avec la direction du Port. Jeudi soir, une réunion de la dernière chance entre la CGT, Gaz de France et le PAM s'est également soldée par un échec. Le syndicat dit conditionner la sortie de crise à la reconnaissance des prérogatives du personnel du PAM et « de (son) savoir-faire » sur le domaine public maritime. Un nouveau round de négociations est en cours.
Pour l'heure, une quarantaine de navires en rade (16 chimiquiers, 5 gaziers, 18 pétroliers et 1 barge) attendent au large de Port-de-Bouc entre Fos et Martigues d'être déchargés sur les terminaux à hydrocarbures de Fos ou de Lavéra. Le conflit qui les paralyse depuis neuf jours coûte quelque 187 500 euros par jour aux tankers et chimiquiers, selon l'Union française des industries pétrolières.

Christine Leroy de Fos-sur-Mer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle